Doomsday

alexa1235 17 septembre 2008 A enterrer pour de bon ! 2

Le pitch : Un terrible virus annihile 90 % des habitants en Ecosse. Pour endiguer l’épidémie, le gouvernement anglais construit un mur infranchissable. L’Ecosse est désormais un no man’s land barbare et violent où les survivants sont coupés du monde.Lorsque 30 ans plus tard, le même virus réapparaît au coeur de Londres, un commando de choc part en mission suicide rechercher un éventuel vaccin dans une Ecosse contrôlée par des gangs rivaux…

Après le très remarqué The Descent, le réalisateur avec Doomsday a visiblement voulu se faire plaisir, en multipliant les références à Mad Max ou encore New York 1997. Là , à force de vouloir caser tout et n’importe quoi, on se retrouve au mieux avec des incohérences scénaristiques effarantes (le véhicule blindé qui brule en deux minutes, la voiture avec encore de l’essence au bout de 30 ans .. ), au pire avec le massacre de ses figures principales (les punks sont tout simplement risibles );  l’actrice principale trouve aussi un portable abandonné dans une caisse qui fontionne, une Bentley qui se fait rattraper par des motos .. bref, amusez-vous, prenez ce film au 3ème degrès si vous y parvenez.

Les personnages sont stéréotypées  ( surtout l’héroïne, clope au bec, rongée par la revanche, avec un oeil de verre qui lui sert de camera et qu’elle peut jeter partout ( si si ! ) ) et une interpretation souvent transparente des autres millitaires; les méchants moyenageux sont encore pire niveau crédibilité ( on se demande où ils ont trouvé leurs armures ).  Doomsday souffre en plus d’une réalisation bordélique , avec des plans serrés où on voit rien , des scènes d’actions décousues et mal filmées..

Bon je vais m’arrêter là, j’ai regardé de film en avance rapide tellement j’accrochais pas ..

2 commentaires »

  1. laura 23 juin 2009 at 17:45 -

    J’ai bien aimé malgré que des choses manque pour que le film tourne mieux

  2. Konayuki 10 août 2009 at 20:41 -

    Je suis assez d’accord avec ta critique, pas aimé du tout le scénario et la mise en scène, j’ajouterais à ça qu’il y a vraiment de la copie de Resident Evil dans certaines scènes. Bref, tout ça c’était vite fait et pas très personnel

Laisser une réponse »