Hannibal Rising

alexa1235 3 septembre 2008 Suites de films 2

hannibal_rising

La désormais saga Hannibal c’est vraiment pas simple à suivre. Il y a d’abord eu le Sixième sens mais sans Hopkins, qui reprenait le livre Red Dragon. Ensuite, le bienconnu Silence of the Lambs toujours tiré des livres de Harris, ensuite Hannibal en 2001, puis Dragon rouge, épisode précédent l’histoire du Silence des ageaux ( vous suivez ? ). Aujourd’hui, avec Hannibal Rising, traduit, la naissance d’Hannibal, on arrive au 5eme film de la saga, soit dans l’ordre de l’histoire :

-Hannibal Rising ( 2007 )
-Sixième Sens ( 1986 Avec Williams Petersen alias Grissom ) et Dragon rouge ( 2001 )
-Le Silence des agneaux  ( 1991 )
-Hannibal (2002 )

Déja, j’ai acheté le livre dès qu’il est sorti ; pressée de voir ce que l’histoire allait donner. Un peu déçue de la simplicité de la chose mais également touchée car le début est poignant. Ce qu’il faut savoir c’est que Thomas Harris a écrit ce livre un peu à la va vite suite à la demande des producteurs qui ont d’ailleurs envie d’en faire encore quelques uns.

Je ne  vais pas vous raconter l’histoire, je vais juste vosu dire que j’ai chialé au bout de deux minutes ; que Gaspard Ulliel il est mignon en tant que jeune Hannibal, surtout au début… mais qu’il fait pas très peur. Il joue pas très mal mais on voit qu’il s’inspire de Hopkins. Et puis la relation avec la chinoise, elle est un epu téléphonée, celle ci ne sait pas jouer grand chose d’ailleurs ; les méchants sont trop méchants, la vengeance trop grosse ; on y croit pas trop que c’est devenu un tueur psychopathe à cause de cette histoire avec sa soeur ..

Points positifs, voir Hanni enfant, presque innocent ( je suis sure qu’en fait il tuait des petits animaux à 4 ans  ), la petite Misha ( ils l’ont pris super mignone la gamine, pas étonnant que j’ai chialé ). On ressent bien la solitude du personnage, orphelin, isolé et incompris ; on peut s’amuser à faire un parrallèle Misha-Clarice ( est ce pour cela qu’il ne la tue pas ?? ). On aurait aimé un film plus aboutit mais c’est tout de même plaisant de retrouver notre cher Hanni qui apprend les recettes cannibales en même temps qu’il essaie de dompter les détecteurs de menonges.

Ma note : 13/20.. pour Gaspard..

2 commentaires »

  1. blibli 31 août 2011 at 23:21 -

    pour ma part je l’ai trouvé nul de chez nul. Je suis une grande fan d’horreur et de livre sur le même theme alors je trouve que le film et à l’opposé du livre.
    Bon c’est pas la première fois que le film n’est pas à la hauteur du livre.

Laisser une réponse »

Notifiez-moi les commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.