[Critique] La maison de cire (Jaume Collet-Serra, 2005)

alexa1235 22 janvier 2009 A enterrer pour de bon !, Critiques, Slashers 1

2490

L’histoire : Un groupe d’amis se rendant au match de football de l’école devient la cible de deux assassins dans une ville abandonnée. Ils découvrent que ces hommes ont développé la plus grosse attraction du coin – la Maison de cire – en créant une bourgade peuplée de personnages de cire, confectionnés à l’aide des corps de visiteurs malchanceux. Les jeunes gens doivent maintenant trouver un moyen de s’enfuir avant de devenir eux-mêmes les acteurs de ce funeste théâtre…

Pour leur cinquième production en date, la compagnie Dark Castle, créée par Robert Zemeckis et Joel Silver, nous sert à nouveau un film à gros budget, remake d’un film des années 50 ( « L’homme au masque de cire » ). Pour son premier long métrage, Collet-Serra a voulu visiblement s’approprier un scénario  non seulement très cliché mais en plus très mal ficelé et répondant aux conventions ; on se retrouve finalement avec une série Z trasho-comique.

La première demi-heure est longue, très longue ! Elle est habituellement propice à la présentation des personnages, aux interrelations pré-existant à l’histoire du film. Mais ici, ils sont tellement clichés que cette présentation est vaine : le couple amoureux, la blonde lubrique et son mec le raleur, le rebelle repris de justice et l’idiot de service avec l’humour en dessous de la ceinture. Les plans sont quasi simillaires au remake de Massacre à la tronçonneuse de Nispel ; d’ailleurs, le film en est en réalité une pâle copie tant dans l’imagerie que dans les ficelles de l’histoire. Et même quand on entre dans « l’action », la lenteur de celle-ci contribue à nous endormir un peu plus. Même si des rebondissement sont tentés, ils sont vains car on y croit jamais : la mise en scène est bien trop maladroite et molle. Le gore est au rendez-vous mais on sait bien que ça ne signe pas la qualité d’un film, même si il en relève parfois le niveau.

Les rares points positifs se trouvent dans les scènes où les mannequins de cire sont à l’écran : les détails de ces derniers sont tout simpelment stupéfiants, les scènes où les victimes sont momifiées sont aussi assez réussies, l’ambiance de théatre de pantins est, elle aussi bien rendue. Mais ce peu d’intérêt retombe devant le pathétique de certaines autres scènes et surtout devant la prestation et le personnage de Paris Hilton, cliché à elle toute seule ! Son exécution est tout simplement risible ! Les autres acteurs ne s’en sortent finalement pas trop mal. Elisha Cuthbert tient le rôle principal : elle domine le casting par sa présence et par son interprétation sympathique. Les autres comédiens semblent subir le scénario tant bien que mal.

Les tueurs, n’en parlons pas : jumeaux, séparés à la naissance, un gentil moche et un méchant beau ( Bo ) ; là encore, le masque, la maison, la cave, l’ambiance, tout est pompé à droite à gauche… Pas grand chose de nouveau, juste un autre teen movie .. Si vous voulez vous marrer, regardez Paris Hilton tenter de jouer aux actrices, ça vaut le détour !!

Un commentaire »

  1. michaelmyers 24 août 2015 at 22:20 -

    Ce film est tout simplement genial il a tout du gore de l’angoisse et de la peur les acteurs jouent a merveille et Paris Hilton aussi.

Laisser une réponse »