Twilight : Chapitre 2, Tentation

alexa1235 20 novembre 2009 A enterrer pour de bon !, Suites de films 18

original_430829

Je me suis un peu sentie obligée d’aller voir Twilight 2 au cinéma pour me faire une opinion, car le premier épisode ( sorti en Janvier ) m’avait laissé de marbre. C’est dans un contexte un peu plus propice que je suis allée voir celui-ci : toujours des adolescentes dans la salles, mais pas suffisamment pour que ça soir trop désagréable.

Voici l’histoire : Quelques mois après s’être rencontrés, Edward décide de quitter Bella et part car il craint de rendre sa vie trop dangereuse. « Tu ne me reverras plus. Je ne reviendrai pas. Poursuis ta vie, je ne m’en mêlerai plus. Ce sera comme si je n’avais jamais existé ». Dévastée, elle perd goût à la vie et passe alors de long mois à se laisser aller dans la déprime de son existence bassement humaine, dont la sortira finalement petit à petit son amitié avec l’indien Jacob Black. Mais au moment où elle commence à se sentir mieux et se met même à voir le jeune loup-garou sous un autre jour, Bella entend de nouveau la voix de Edward. Car celui-ci est en fait poussé à retrouver son aimée par les Volturi, une cruelle famille italienne de vampires, dans un but funeste…

J’ai d’abord eu un étrange sentiment : celui de regarde en fait une série, ou plutôt la saison 2 d’une série pour adolescentes. Et la saga en aurait surement gagné en crédibilité et en profondeur. Bon l’histoire est pleine de bons sentiments : Bella se fait larguer à la suite d’une soirée chez ses amis vampires qui a viré au cauchemar après que Bella se fut malencontreusement coupé un doigt, Edward rompt donc avec elle pour la protéger de ses instincts prédateurs, et disparaît de sa vie. Ca ne vous dit rien ? Un vampire qui rompt avec sa bien aimé pare qu’il sait qu’il lui fea un jour du mal ?? Buffy ? Gagné ! Et entre nous, la scène de rupture est beaucoup plus réussie dans la série de Josh Whedon  » Je peux plus respirer Willow !!  » alors que dans Twilight, aucune émotion particulière ne transparaît. Et c’est bien le problème de ce film, c’est tellement mielleux et cliché que les émotions censées nous arriver ne sont finalement que de la lassitude et du cynisme. La faute à une interprétation qui n’est pas à la hauteur : le Vampire est toujours aussi risible, Bella a la même expression pendant tout le film, y’a que ses fringues qui changent, le loup-garou qui carbure aux stéroïdes est le seul à être à peu près crédible ( et encore ! ).

La dépression de la jeune fille est très mal gérée, elle m’a davantage fait penser à une junkie en manque de coke qu’a un coeur brisé, là encore, on constate le manque de finesse. Du côté de la réalisation, c’est guère mieux : Chris Weitz prend ici le relais avec une volonté de donner un nouveau souffle au film. On remarque une photographie légèrement différente. Il ose en effet de mouvements de caméra peu subtils et d’effets fantômatiques du plus mauvais effet. Le reste du temps, le réalisateur use et abuse de  plans serrés sur les visages pour intensifier la soi-disant émotion. Mais des dialogues parfois risibles sonnent le glas de la crédibilité de certaines scènes. Que dire des « scènes d’action » avec les vampires où le réalisateur multiplie les ralentis et les accélérations à la Matrix pour nous suggérer la rapidité. Mouais. Les scène avec les loups-garous sont meilleures même si les images se synthèses se remarquent trop.

Encore une fois, toute la mythologie cinématographique des vampires et des loups-garous est balayée : rien n’est creusé sur l’histoire des clans par exemple, juste un prétexte à une morale un peu puante sur la tentation d’une jeune fille qui est tentée par le loup-garou, virilité  et vie par excellence, aussi bien que par le monstre de la nuit, le vampire. Entre la fi­gure tourmentée et l’assurance héroïque, son coeur balance.

L’autre problème du film c’est qu’on a le sentiment que rien ne s’y passe : l’intrigue de Stephenie Meyer, beaucoup trop  pauvre en rebondissements pour susciter un réel intérêt, se dilue laborieusement au fil d’un récit qui en fait des tonnes et qui est bien trop lent. En résumé, j’ai éprouvé plus de plaisir en regardant les feux de l’amour ( si si  !! )

18 commentaires »

  1. lora 20 novembre 2009 at 21:52 -

    Sa donne moins envie de le voir je ne suis pas trop trop pressé de le voir non plus , tu as vue 2012?

  2. ract 21 novembre 2009 at 16:49 -

    javoue que jai préférer les livres aux film au moins je pouvais me faire mes film dans ma tete que c navet que nous pont hollywood meme si jaime bien l’actrice Kristen Stewart. apar sa si je veux voir des vampires et des loup garou je me mé buffy au moins elle elle a du sytle.
    TJR DANS NOS COUEUR é dans nos memoire notre sarah tueuse international

  3. alexa1235 21 novembre 2009 at 17:13 -

    @Lora : non, aps vu 2012 et pas vraiement envie .. :)

    @Ract : Ouais on est bien d’accord ! Vive Buffy !

  4. LunacY 23 novembre 2009 at 16:17 -

    J’aimerais revenir sur quelques points de ton article. Je n’ai pas encore vu le film et je préfère signaler de suite que je ne suis pas une fanatique de Twilight mais j’apprécie les livres et le film.

    Le vampire dans Twilight n’est pas sanguinaire et effrayant simplement car le vampire est ici une métaphore de la complexités des désirs lors de l’adolescence. « une jeune fille qui est tentée par le loup-garou, virilité et vie par excellence, aussi bien que par le monstre de la nuit, le vampire. Entre la fi­gure tourmentée et l’assurance héroïque, son coeur balance. » C’est exactement ca.

    De plus S. Meyer a souvent dit qu’elle n’avait pas nourrit son imaginaire du mythe du vampire. C’est une vision personnelle qu’elle en fait. Le personnage du vampire est aujourd’hui un mythe et il est normalement d’en avoir des adaptations différentes.

    S. Meyer étant mormone il est probable que le coté très mielleux du film vienne de la.

    Le film a très vite été catalogué de « film de vampire » sans aller plus loin, ce qui est bien dommage. Tout comme je trouve dommage que l’on ne s’intéresse pas (surtout dans le cas d’adaptation)au projet de base.

    LunacY

  5. alexa1235 23 novembre 2009 at 16:30 -

    Si ce film a été catalogué « film de vampire » comme tu dis, c’est qu’il en est un, pour la bonen et simple raison, c’est que c’est le sujet principal ! Si on avait voulu parler de la complexité du désir à l’adolescence, qui reste un sujet interessant, pourquoi le faire avec aussi peu de finesse ? Parce que là, on a déja tout compris ! Pas de quoi en faire5 livres !

    Le vampire est donc un symbole dans ce film, mais le mythe du vampire est tout aussi symbolique, sauf qu’il s’est enrichi une mythologie très importante, et c’est ce qui manque dans Twilight.

  6. LunacY 23 novembre 2009 at 18:28 -

    Oui c’est un film de vampire, mais il faut être ouvert aussi a d’autres type de vampire, Twilight n’est ni plus ni moins, dans le thème du mythe du vampire, une réécriture. Après peut être que pour toi le vampire n’est pas la bonne métaphore, mais ca reste très personnel. Tu as l’aire d’être plus dans la vision du vampire = être sanguinaire.

    Par contre je rejoint l’opinion général qui critique Twilight comme un « film de vampire ». Mais après il y a différents niveaux de lecture. Et c’est un parfait film pour les 13/15 ans.

    J’espère que tu ne prendras pas mal la suite :) : Mais je pense que tu devrais faire plus de recherche alors sur les projets d’écriture de l’auteur. La littérature n’est pas aussi strict et heureusement.

  7. alexa1235 23 novembre 2009 at 19:24 -

    Je ne le prend pas mal je te rassure ; en revanche, je ne peux que redire que le thème du vampire est ici un prétexte à l’histoire sousjacente, et donc que celui-ci est moins bien creusé. J’aurais tellement apprécié voir un peu l’histoire de la famille Cullen par exemple, ce que Edward était dans le passé.. Mais non. Car tu as raison, ce n’est pas ce qui est important dans Twilight. Je continue de penser que c’est une histoire d’amour pour ados auréolé d’un peu de fantastique pas toujours crédible et encore moins original.

    En ce qui concerne l’auteur, je suis désolée, mais voir les deux films au cinéma ne m’a pas donné envie du tout de lire ses livres.

  8. LunacY 23 novembre 2009 at 19:30 -

    On pouvait retrouver l’histoire des Cullen dans un projet de S. Meyer qui avait réécrit le livre 1 (du moins le début) du point de vue d’Edward, le projet a été arrête car une partie du manuscrit a été distribué sur le net.

  9. Frogita 23 novembre 2009 at 19:34 -

    C’est tout bonnement un film chiantissime, longuet à base de guimauve et sans histoire. Je t’aime tu m’aimes aimons nous, ah oui mais non.. ah la la on va y arriver ah ben non.. bla bla bla
    Il n’y a même pas à savoir si c’est un film classé horreur, de vampire, c’est un film juste chiant (et niveau hormonale proche de high scool musical 3, même si je n’ai point vu ce dernier…en gros adapté à une population à peine pubère)
    La dessus rajoutons du bon marketing et on a soit disant un film très attendu..

  10. alexa1235 23 novembre 2009 at 19:46 -

    @Frogita : J’ai vu HSM 3 ( High Scool Musical ), oui je sais je suis trop à la mode je connais les abréviations, bref, j’ai vu une demi heure et j’ai cru mourrir. Là, à la place des chansons, on a des vampires qui jouent mal.*

    Tu avais raison, je préfère regarder Les Feux de l’amour

  11. Jade 6 janvier 2010 at 04:37 -

    Bonjours,
    Je ne suis pas une fanatiques de Twilight simplement j’aime beaucoup le regarder et lire les livres…
    Pour moi ce n’est pas un film à entérer pour de bon.
    Même si les livres sont plus agréables à lire, je ne suis pas du même avis que toi mais bon les goût et les couleurs ne se ressemble pas.
    PS: Je préfère Twilight à Les feux de l’amour

  12. Umarth 6 janvier 2010 at 21:40 -

    +1 pour le commentaire de Frogita : tout y est dit.

  13. L'Antifan 7 juin 2010 at 02:01 -

    Un vampire c’est pas une lopette qui ch** dans son froc,
    Un vampire c’est pas un tit ga’çon qui va a l’école,
    Un vampire ça…brille pas…au soleil…

    Bref cette daube doublée de vomissure chiantissime j’ai été forcé à le voir (mon ex qui m’offrait les billets pour « Guns N’ Roses » en échange d’aller voir le film…(wouhou…heureusement que c’est mon groupe favoris)) et tout ce que j’ai retenu du film c’est une p*tasse qui essaie de faire tourner deux gars en bourique « Je t’aime toi (se tourne vers le 2eme) Tu sais bien que c’est toi que j’aime (se tourne vers le premier) Ne t’occupe pas de sa, tu sais bien que c’est toi que j’aime… » etc. etc. etc. et pour finir sur une superbe fin merdique:

    Le no.2 veut tuer no.1 et la fille qui dis aimer no.1 va coller les pompes de no.2 pour lui dire « non…fait pas ça…Je t’aime… » TAGUEEEEEEEEUUULE!…

    Écoeurant, j’ai eu l’envie de gerber du début à la fin, et que dire des splendides effets spéciaux et des expression si saisissantes des acteurs… À revoir encore et encore! (sarcasme)

    +10 à Frogita!

  14. Integrity 7 juillet 2010 at 06:44 -

    La Formule « boys band » appliquée au cinema.
    Film sans interet, aucun, axé uniquement sur le facial « inexpressif » de son acteur(?)principal. Dans une société idéale ou le bon gout artistique voudrait que ce genre de film soit des sorties direct dvd (ou plutot direct benne a ordure), dans notre société ou tout prétexte autre que qualitatif est bon a prendre, ce genre de sinistre merde fait des entrées. Fillez moi les millions de dollars au nom du 7eme art je promet d’en faire meilleur usage.

  15. axel141 10 juillet 2010 at 11:21 -

    J’ai vu le premier parce que j’étais curieux, et ça m’a vraiment pas donné envie de voir le 2 !
    J’ai un peu de mal à comprendre tout ce phénomène autour de la saga, parce que c’est quand même bien niais. Pour une vrai belle histoire avec un vampire, faut se tourner vers Morse, là, c’est un autre niveau !

  16. Sophie 2 juin 2011 at 16:34 -

    « alexa1235″ je te site: « Si ce film a été catalogué « film de vampire » comme tu dis, c’est qu’il en est un, pour la bonne et simple raison, c’est que c’est le sujet principal ! »
    Les vampires ne sont absolument pas le sujet principal ! Le sujet principal étant une Histoire D’amour Impossible ! Et oui, c’est pour ça que c’est chiant ! (quand je dis chiant je parle des Films). j’ai lu la Saga de S. Meyer, j’ai adoré ! Rien à voir avec les films où on ne comprend pas grand chose à part les « je t’aime, moi non plu » ! c’est un avis évidement personnel alors pas la peine de m’assaillir d’insultes et autres grossièretés comme le fait si bien « L’Antifan ». Je conseille la lecture des Romans à ceux et celles qui aiment lire. Ce sont des pures moments de plaisirs.

  17. Sophie 2 juin 2011 at 16:42 -

    Pardon si je fais mon commentaire en deux fois, je tiens à rajouter que pour ce qui est de connaitre l’histoire des « Cullen », tout est dans les livres, seulement, les scénaristes n’ont pas jugé bon de l’intégrer dans les films comme il se doit. Les romans sont tellement plus détaillés que ça en donne mal à la tête de regarder les films après les avoir vu ! Ils valent vraiment la peine de se pencher dessus que je suis navré de lire que les films vous ont dégouté d’essayer ! Vraiment, faites l’effort, je suis sure que 4 personnes sur 5 ne seront pas déçus.

  18. Maeliss 8 août 2011 at 21:30 -

    Il n’ont pas réussi à tous nous abattre avec leur premier navet alors ils en ont sorti un deuxième! La prolifération des niaiseries cinématographique me rappelle celle des mycoses des pieds…

Laisser une réponse »