His Name was Jason : la critique du DVD

alexa1235 3 mai 2010 Evènements 1

hisnamewasjason_dvdz2 Je vous avait déja parlé de ce documentaire sur le légendaire Jason Voorhees de Vendredi 13, je vous ai même fait gagner des Dvd grâce à un concours il y a quelques temps. Aujourd’hui, je vous propose de découvrir vraiment ce qui se cache là dedans.

Il y a trente ans de cela, un petit film indépendant d’horreur allait donner naissance à une série horrifique de douze films. Au-délà du nombre de morts violents innombrables, la série des Vendredi 13 est devenue une icône, une référence dans le monde du cinéma d’horreur. Le créateur de talent d’effets spéciaux Tom Savini nous reçoit au travers de ce film documentaire ; ultime oeuvre pour les fans de la série à l’homme au masque de hockey le plus connu depuis trois décennies dans le milieu des films d’horreur.
Ce film retrace cette épopée horrifique au travers de clips des douze films Vendredi 13, de scène inédites et dévoilées pour la première fois : plus de 80 interviews des réalisateurs, des acteurs, des cascadeurs, des artistes d’effets spéciaux, des journalistes, mais aussi la vision des fans.

Dans cette édition, vous aurez pas moins de 2 DVD de contenus, mais commençons avec le reportage en lui-même qui dure 90 minutes. D’abord, on retrouve quelques uns des réalisateurs de la franchise dont Sean Cunningham, la plupart des acteurs et des spécialistes de la légende Voorhees. Le documentaire va ainsi commencer par revenir chronologiquement sur chacun des différents chapitres de la saga des Vendredi 13 en laissant les acteurs et les réalisateurs revisiter les principaux éléments marquants de chaque métrage, tout en nous proposant également de courts extraits mettant évidemment en avant Jason.

« Jason survit à tout, même aux mauvaises critiques ».

On revient ensuite aux origines de Jason et à son enfance. Et également sur Pamela Voorhees, la maman chérie du « gros », héroîne du premier épisode de la série qui n’a, finalement, fait que venger son petit garçon ( ben voyons ! ). En tuant sa mère devant ses yeux à la fin du film, Alice libère Jason permettant ainsi un retournement des plus efficaces. Les protagonistes reviennent ainsi sur les meilleures scènes des films dont le fameux épisode 3 avec le masque de hockey que Jason revêt pour la première fois.

his-name-was-jason-2-disc-splatter-edition-20090203044702017-000

Ensuite, un petit détour par tous les clichés que Vendredi 13 a véhiculé pendant ces douzes films qui ont en fait couru sur trois décennies. Et surtout aussi sur ces adolescents qui servent de chair fraîche au monstre de Crystal Lake. Ils trouvent en effet toujours le moyen de se retrouver dans ce camp, sans aucune autorité parentale, prêts à s’amuser, à b***** et à fumer de l’herbe. Un groupe toujours différent avec des personnalités bien marquées pour permettre à chacun de s’identifier : on retrouve le gros, la blonde écervelée, le beau ( variante sportif ), le tête à claque, la chaudasse… Certains sont volontairement agaçants si bien qu’on éprouve une grande envie de les voir mourir. Et c’est d’ailleurs la volonté des producteurs  » en tant que spectateur, on se sent moins con que les héros !! « . Rajoutez à cela des nichons, du sexe  et un meurtre toutes les dix minutes, et vous obtiendrez le Vendredi 13 idéal !

JASON LE MORT VIVANT (2)

S’en suit un best-of majestueux des meilleurs meurtres de la franchise qui redonne franchement envie de se replonger dans tous ces films. On a aussi droit aux coulisses et au making-of de chaque scène avec les trucages et les maquillages : passionnant ! Concernant la création de Jason himself, on apprend plein de choses grâce au témoignages des interprètes de Voorhees avec le petit garçon du premier épisode, le Jason sac-head du 2… On apprend notamment que les séances de maquillage duraient 7h avec parfois 11 couches de latex. Kane Hodder revient aussi sur son interprétation de Jason sur les derniers épisodes ( 7, 8, 9, 10 ). Le documentaire revient aussi  sur les héros qui ont affronté Jason durant ces trente ans, les filles d’abord Alice, Ginny, Tina : ce sont toujours les plus innocentes, celles qui sont exclues du groupe. Et comment oublier Tommy, ce gosse qui ne s’adapte pas et Regie, dont l’interprète dit lui-même  » je suis un des seuls noirs dans la saga qui aie survécu ».

Jason a aussi fait son trou dans la culture moderne : certains disent même qu’il est aussi connu que Madonna. sans aller jusque là, c’est vrai que Vendredi 13 a eu droit à un merchandising digne des plus grandes sagas du cinéma. Jason s’est ainsi fait plein de thunes grâce à le vente de produits dérivés : un thermos, un peu vidéo dans les années 80, des figurines, des livres, une apparition dans South Park et dans les Simpsons… Jason a également reçu un MTV Movie Awards pour l’ensemble de sa carrière.

his-name-was-jason-2-disc-splatter-edition-20090203044703861_640w

Sur le second DVD, on retrouvera de nombreux bonus avec plus de 4h d’images :

- L’homme derrière le masque ( Warrington Gilette, Tom Morga, Tedd White, Steve Daskawicz, Richard Brooker, Kane Kirzinger, Kane Hodder, Dick Weiand, Derek Mears, CJ Graham, Ari Lehman )
– Le Camp Crystal lake
– Halloween : Nuit d’horreur
– Du scenario à l’écran (Victor Miller, Todd Farmer, Mark Swift & Damian Shannon, Barney Cohen )
– Vendredi 13
– La renarde vient à la maison
– Final Cut : les Réalisateurs ( Tom McLoughly, Sean Cunningham, Rob Hedden, Marcus Nispel, Joseph Zito, John Carl Buechler, Jason Isaac, Danny Steinman, Adam Marcus ).
– Fans films ( The hangry Vidéo, Ruppert Takes Manhattan, Jason hurts ).
– Menus cachés
– Les sorties du Lac ( Les pires Monolgues, Où est Ted ?, Times Square, The Stalker, The Giggles, Shelly’s Magic lunchpale, Rat pee, Jason’s Greatest kicks, I’m a pround freak, Hypotermia, Dating goes to hell, Adrienne’s painting ).
– Le fin mot du chapitre final

Je vous recommande donc de vous le procurer au plus vite si vous êtes fan de Jason où même curieux de connaître les coulisses de la sage des Vendredi 13. ( par ici )

Un commentaire »

  1. laurent 8 octobre 2010 at 15:10 -

    je veux savoir comment jason voorhees c’est noyé dans le lac de crystal lake quand il est été enfant pour le film vendredi 13 je vous remercie

Laisser une réponse »