Top 5 des films d’horreur à regarder à Noël

Rare Exports

Et si le père noël n’était pas le gros barbu sympa squattant les pubs coca cola mais plutôt une variante quasi-démoniaque du père fouettard ?  Véritable conte horrifique cruel et nostalgique, drôle et puissant Rare Exports ( Père-noel origines ) raconte l’histoire suivante : quelques jours avant Noël et au fin fond de la Finlande, sur des fouilles menées par une étrange multinationale. Alors que les enfants des villages avoisinant disparaissent peu à peu, un gamin et son père découvrent coincé dans leur piège à loup un vieux barbu à l’allure inquiétante. Persuadé qu’il détient le vrai père noël et accompagné d’autres chasseurs, le petit groupe essaie de revendre le vieux bonhomme inquiétant à la société responsable des fouilles.

kinopoisk.ru

Gremlins

Film culte des années 80, les petites peluches devenues des monstres ont hanté les esprits des petits et des grands depuis des années. Conte de noël, émotion, tendresse, action, monstres, humour, le tout agrémenté d’effets-spéciaux très bien réalisés. Les créatures sont plus vraies que nature. Ne vous étonnez pas si vos enfants vous demandent après un Mogwaï pour Noël, Gizmo étant sûrement la plus touchante créature vu dans un film, avec E.T., bien sûr.

lead

2ème sous-sol

Un survival des plus classiques qui assure le show et promet un bon divertissement, produit par Alexandre Aja. Le soir de Noël, Angela, collaboratrice surmenée d’un cabinet d’affaires, part au dernier moment de son bureau pour rejoindre les agapes d’une soirée familiales à tendance dinde aux marrons / paquets cadeaux chatoyants. Problème : sa voiture refuse de démarrer. Autre problème : les portes vers l’extérieur de l’immeuble sont mystérieusement bloquées. Quelqu’un veut retenir Angela, et ce quelqu’un ne va pas tarder à se manifester.

extrait_p2_0

The Children

The Children se distingue dans le politiquement incorrect en optant pour de jeunes enfants d’apparence adorables, qui symbolisent l’innocence. Le pitch : Deux familles se réunissent dans une maison à la campagne pour célébrer les fêtes de Noël. Un havre de repos pour les parents, un parfait terrain de jeu pour les enfants. Très vite pourtant, ce moment privilégié prend une tournure qu’aucun des adultes n’aurait pu envisager : leurs propres enfants, sous l’effet d’un mal mystérieux, se retournent contre eux avec une cruauté et une ingéniosité implacables.

grid-cell-11510-1386967518-11

Saint

Même en 2011, le mythe du méchant papa Noël n’a pas pris une ride puisque  l’angoisse régressive de se faire buter un soir du 24 décembre est toujours présente chez nos amis réalisateurs. Saint de Dick Maas est assez divertissant dans le genre grâce à une maitrise visuelle toujours surprenante avec un budget si limité, le film réussit à titiller notre fibre nostalgique.

enhanced-buzz-wide-18652-1386869801-28

Laisser un commentaire