Trailer envoûtant pour le nouveau NWR, The Neon Demon

Moins de deux mois nous séparent de la sortie du très attendu The Neon Demon, de Nicolas Winding Refn… Le temps d’apprendre quelques rudiments de danois (Hvor et toilet ? -> Où sont les toilettes ?) et de revoir la filmographie du cinéaste à l’origine du surestimé Drive, du sous-estimé Only God Forgives, mais aussi de l’excellente trilogie Pusher, de Bronson et de Valhalla Rising.

The Neon Demon

Ouaip, c’est bien Keanu Reeves

Chez films-horreur, nous trépignons d’impatience… Si bien qu’à force de revoir la bande-annonce encore et encore, nous avons tardé à écrire un article dessus (voilà voilà). Amis lecteurs et autres phasmes chaotiques, (re)découvrez donc sous vos yeux de biche ledit trailer, esthétique au possible :

Plutôt intrigant, n’est-ce pas ? Fascination pour la symétrie, couleurs saturées, synthés électro, érotisme larvé… C’est bien du NWR, mais avec une subtilité (et non des moindres) : l’emploi de personnages principaux féminins. Le film narrera l’histoire de Jesse (Elle Fanning), une jeune fille fraîchement arrivée à Los Angeles pour devenir mannequin. Elle sera confrontée à des femmes obsédées par sa beauté… et prêtes à tout pour s’en emparer.

Est-on en droit d’attendre une corrélation royale entre la thématique et le style du réalisateur dans ce thriller goth/vampirique ? Réponse à Cannes, sous l’égide du génialissime George Miller. WITNESS !

(Et en guise d’excuse pour le retard, voici un montage de photos et de vidéos d’Elle Fanning en train de rire, avec de la musique nulle)

Laisser un commentaire