Oppression : dans le cauchemar de Naomi Watts

oppression-800x445

EuropaCorp a dévoilé il y an quelques jours le trailer d’Oppression (Shut in), le second long-métrage du réalisateur Farren Blackburn.

Ce thriller psychologique met en scène le personnage de Mary (Naomi Watts), une veuve angoissée, pédopsychiatre, vivant seule avec son beau-fils (Charlie Heaton) dans un chalet isolé de la Nouvelle-Angleterre. À l’approche d’une violente tempête de neige, Tom (Jacob Tremblay) l’un de ses jeunes patients, est porté disparu. Mary, tout à coup sujette à des hallucinations et des prises de paranoïa, est bien décidée à retrouver le jeune garçon avant qu’il ne disparaisse à jamais. 

naomi-watts-shut-in

On a pu découvrir le talentueux Charlie Heaton dans la série-évènement Stranger Things cet été. De son côté, le jeune acteur Jacob Tremblay, révélé récemment dans Room de Lenny Abrahamson a déjà fait ses preuves dans le genre (Before I Wake).

Alors, est-ce que « dans chaque cauchemar sommeille une part de vérité » comme l’annonce l’intrigante affiche ? Réponse le 30 novembre prochain dans les salles françaises.

Un commentaire

  1. un bon petit thriller surnaturel avec la jolie naomi watts, ça peut le faire. les remakes de the ring 1 et 2 de gore verbinski étaient très bon et king kong de peter jackson itou, naomi watts n’a pas son pareil pour touner toujours dans de bon film, éspérons que le publique suivra ?

Laisser un commentaire