[Trailer] Escape from Cannibal Farm, le Massacre à la tronçonneuse british

escapecannibalfarm_2

Pour ceux qui attendent encore le digne successeur de Massacre à la tronçonneuse de Tobe Hooper, il se pourrait bien que ce nouveau survival vous mette l’eau à la bouche …

Escape from Cannibal Farm suit une famille, les Harver, partis faire du camping dans le but de passer un été idyllique et ainsi enfouir les tensions passées. Quand leur camp est saboté dans la nuit, ils se rendent dans la vieille ferme voisine pour demander de l’aide. Malheureusement, ce lieu sinistre abrite un agriculteur vindicatif et son fils affreusement déformé qui ont une certaine appétence pour la viande humaine. Mis en cage dans le but d’être découpés et dévorés, les Harver vont tout tenter pour parvenir à s’échapper de cet enfer…

escapecannibalfarm1

Le réalisateur et scénariste Charlie Steeds se confie sur ses influences : « J’ai vu un jour un documentaire sur des fermiers en train de faire du foie gras. Je pense que les animaux ne devraient pas souffrir et devraient être traités avec plus de respect même s’ils sont destinés à être mangés. Les images étaient cruelles et alarmantes. Et je me disais : « et si ça devait m’arriver à moi? ». Ça m’a rendu malade et j’ai alors imaginé ce que ça pourrait donner si on mettait des humains dans ce type de situations »

Il fait également référence aux films qui l’ont marqué et auxquels il rend hommage : « Massacre à la tronçonneuse et La Colline a des yeux sont tous deux des films qui pourraient être rangés dans le sous genre « coins reculés » de l’horreur, où des citadins se retrouvent face à une violence primitive qu’ils doivent combattre. Que ce soit la famille cinglée de Massacre à la tronçonneuse ou les mutants vivants dans la colline. J’adore ces deux films, c’est vraiment une forme de récit traditionnelle dans l’horreur qui revient souvent et je voulais cette structure comme la base de mon histoire. J’ai inclus dans mon scénario un vieil homme inquiétant qui indique la direction aux personnages, comme dans La Colline a des yeux, et toutes sortes de clichés connus mais suffisamment familiers et efficaces pour figurer dans une sorte de Massacre à la tronçonneuse sauce british »

escape-from-cannibal-farm-2017

Difficile en visionnant la bande-annonce ci-dessous de ne pas penser au personnage de Leatherface : « Dans Escape From Cannibal Farm, je voulais mon icône de l’horreur, comme Freddy, Jason ou Pinhead, et mon personnage ressemble beaucoup en apparence à Leatherface, ce qui je suis sûr sera une bénédiction (pour les ventes du film) mais aussi une malédiction (pour les fans d’horreur mécontents). La différence est que je voulais vraiment que le mien ait une histoire contrairement à Leatherface, point qui m’avait déçu dans Massacre à la tronçonneuse. Voilà comment est né The Boy With The Melted Face (le garçon au visage brûlé) »

Actuellement en post-production et annoncé pour début 2017,
Escape From Cannibal Farm intrigue déjà…

Un commentaire

  1. sympa mais copier sur massacre à la tronçonneuse et dire qu’il n’avait pas de scènario c’est douteux et assez prétentieux. le trailer semble quand même alléchant espèrons que le film soit bon c’est tout le mal que l’on lui souhaite. il y a des références aussi comme vous le soulignez avec la colline àdes yeux voir motel hell, isolations et tucker and dale fightent le mal.

Laisser un commentaire