Attack The Block (2011)

  • Titre original: Attack the Block
  • Note
    8/10
    Notez ce film :
    Nul !Très mauvaisMauvaisPas terribleMoyenPas malBonTrès bienExcellentChef d'Oeuvre (6 votes, moyenne 7,67 sur 10)
    Loading...
    Un gang d’adolescents fait face à une invasion de féroces extraterrestres. Leur affrontement transforme une cité de Londres en une cour de récréation futuriste, un immeuble en une forteresse assiégée et des zonards en héros…

    Dans la banlieue de Londres, un groupe d’adolescents font la découverte d’une créature extra-terrestre. Après l’avoir traquée et massacrée, ils se rendent compte que d’autres aliens, beaucoup plus dangereux, sont après eux. Ils décident alors de se barricader dans leur “block” et de combattre les envahisseurs…

    Attack The Block est un petit film d’un réalisateur encore peu connu mais qui a fait ses armes auprès de Edgard Wright pour Hot Fuzz et Shaun of the Dead, ce qui le gratifie de suite de quelques fans impatients de voir ce que ça peut donner avec une histoire un peu barrée. Et on sait que les Britanniques savent faire ce genre de films à la fois totalement  crédibles au niveau horreur/fantastique mais aussi intégrés dans un contexte social souvent très juste ( que beaucoup ont oublié de mentionner dans Shaun of the Dead par exemple ). Ici encore, ces deux aspects sont parfaitement associés et permettent au film de verser dans une originalité comme rarement constatée ( cela même avec une histoire d’attaque d’aliens ).

    Mettant de côté le politiquement correct ( et on les aime pour ça nos amis British ), Joe Cornish nous offre des personnages de petits lascars très attachants et formidablement interprétés. Alors qu’habituellement, les films d’adolescents versent dans la mièvrerie la plus plate depuis quelques années, avec une approche naïve et manichéenne des jeunes ( les bons et les méchants ), Attack the Block est un vrai film d’ados comme on en voyait tellement dans les années 80 ( le Loup garou de Londres, Gremlins, Fright Night .. ) où ceux-ci n’étaient ni des vierges effarouchées tombant amoureuses de vampires, ni des gamins trop aisés et coupés du monde réel, mais juste une bande de potes comme on en a tous eu dans le passé.

    Mieux encore, c’est même du point de vue des jeunes que le film se base : on découvre alors que derrière ces gueules parfois hostiles se cachent des gamins comme les autres. Contrairement à ce que Spielberg nous livre dernièrement ( Super 8 pour ne pas le citer ) qui a eu presque peur de fonder tout son film sur un groupe de gosses, Joe Cornish assume à fond et le film en ressort foutrement rafraîchissant. Se voulant volontairement très réaliste pour que le spectateur ait réellement l’impression d’accompagner les gosses dans leurs aventures, on ne lésine jamais sur le langage fleuri ( voir le Film en VOST est une nécessité ) et sur les joints qui tournent. Les plus coincés des spectateurs seront d’ailleurs peut être choqués. Leur cité et les immeubles du Block sont exploités à fond, à raison puisque ce paysage est le véritable terrain de l’affrontement du gang contre ces envahisseurs aliens. Les adultes là dedans ( dont Nick Frost ) ne sont en réalité que des seconds rôles apparaissant assez régulièrement pour nous montrer qu’ils ne se débrouillent pas mieux que les jeunes.

    Visuellement parlant, le film s’en sort avec les honneurs ( ayant bénéficié d’un budget réduit ) et le réalisateur choisit de nous montrer les Aliens qui ont un look, on doit le dire, assez jouissif. Pouvant se camoufler à volonté dans l’obscurité, c’est quand ils s’apprêtent à attaquer qu’on parvient vraiment à les voir ! Mais les scènes où ils surgissent sont bien tournées, les poursuites sont énergiques et très bien rythmées. La B.O est elle aussi à la hauteur et contribue encore plus à nous immerger dans la banlieue Sud de Londres.

    Mais le contexte politique reste heureusement une toile de fond puisque le principal enjeu du métrage va se trouver dans l’affrontement des deux clans, les ados débordant d’imagination pour se débarrasser de ces créatures terrifiantes.

    Pas vraiment une comédie, Attack The block est un film mêlant les genres, aussi jouissif que frais, aussi imparfait qu’attachant.

    Aucun commentaire

    1. Vraiment pas mal comme film. A part la gueule des monstres que j’ai vraiment pas aimé.

    Laisser un commentaire

    Add to Collection

    x

    You must be logged in to collect content