Quelques minutes après minuit (2016)

  • Titre original: A Monster Calls
  • 1 h 48 min | Drame, Fantastique | 7 octobre 2016
    Note
    9/10
    Notez ce film :
    Nul !Très mauvaisMauvaisPas terribleMoyenPas malBonTrès bienExcellentChef d'Oeuvre (2 votes, moyenne 9,00 sur 10)
    Loading...
    Pour échapper à son quotidien se partageant entre la maladie de sa mère et les humiliations répétées de ses camarades de classe, un jeune garçon se réfugie dans un monde imaginaire digne des contes de fées, où il est question de courage, de perte et de foi.

    Pour ceux qui sont épris de poésie, de belles images et d’émotions vont surement être conquis par ce film.

    Commençons par l’histoire en elle-même, adaptée d’un livre pour enfants puis raconté sous forme de roman, l’adaptation cinématographique aura pu être un ratage complet. Il n’en n’est rien, comparable dans le style au Labyrinthe de Pan de Guillermo Del Toro qui s’est également investi sur ce projet, aussi juste dans l’exploration des sentiments qui agitent nos chez pré-adolescents surtout quand cette période déjà compliquée est rendu pire par le deuil, la colère et le chagrin. Ces sentiments confus, que le spectateur partage avec Conor,  sont très habilement mêlés.

    Image du film "Quelques minutes après minuit"

    © 2016 River Road Entertainment − Tous droits réservés.

    Évitant l’écueil d’être manichéen, le film fait la place belle aux personnages en leur laissant justement explorer toute leur humanité, personne n’est totalement bon ou mauvais, chacun fait ce qu’il peut avec ce qu’il a. Et parfois, la justification même de leurs travers fait mal, très mal…ce que va découvrir Conor aidé par son Monstre. Sorte de guide spirituel bourru, il offre dans ces contes, mis en images en aquarelles, un point de vue sur les histoires que vit réellement le petit garçon.

    Image du film "Quelques minutes après minuit"

    © 2016 River Road Entertainment − Tous droits réservés.

    Lima Neeson prête sa voix au Monstre et si on est attentifs, on  l’aperçoit en photo. Il est le grand-père de Conor, décédé qui le guide dans son évolution vers la paix, celle qu’il doit faire avec son père, avec sa grand-mère, avec le jeune homme qui le harcèle (et qui semble à la fois jaloux et amoureux de lui) et surtout avec la perte annoncée de sa mère.

    Chacun sera touché à sa manière selon son vécu ou pas d’ailleurs, j’y ai trouvé la beauté des contes celtes, les propos que je tiens aux enfants : non personne n’est immortel,  oui la vie est injuste mais elle peut être belle parfois…

    Add to Collection

    x

    You must be logged in to collect content