The Twilight Zone 2019 : un retour utile ou factice ?

The Twilight Zone 2019 : un retour utile ou factice ?

Une des grandes annonces de l’année 2018 fut celle du retour de The Twilight Zone (La Quatrième Dimension en français) avec monsieur Jordan Peele à la production. C’est avec pleins d’étoiles dans les yeux que nous avons commencé le visionnage de ce remake. Mais tout d’abord, c’est quoi The Twilight Zone ?

A la base, The Twilight Zone est une série de 1959 crée par Rob Serling. C’est une série anthologique : chaque épisode est indépendant avec une histoire, des acteurs et des personnages différents. Ces épisodes sont liés uniquement par un leur thématique commune : le fantastique. En effet, chaque épisode est porté par un concept fantastique et/ou de science-fiction, mais là où la série se démarque, c’est par sa capacité à critiquer la société actuelle (celle des années 60 évidemment). Cette série est un petit chef-d’œuvre donc n’hésitez pas à vous y plonger si vous ne l’avez jamais fait.

La Quatrième Dimension produit par Steven Spielberg en 1983.

Il s’agit d’un film à sketch composé de quatre « court-métrages » et on peut dire que le casting de réalisateurs est assez impressionnant : John Landis (Le Loup-Garou de Londres), Steven Spielberg (Jurassic Park), Joe Dante (Les Gremlins) et Georges Miller (Mad Max). Malheureusement, un film à sketch peut être un risque pour l’équilibre de qualité à l’intérieur même du film et celui-ci tombe en plein dedans. Alors que les métrages de Spielberg et Dante sont très oubliables, les deux autres apportent une réelle plus value à la série originale. Celui de John Landis de part son originalité et celui de Georges Miller par son remake très réussi d’un épisode de la série (mais nous y reviendrons) sont remarquables.

Alors, The Twilight Zone 2019 : qu’est ce que ça donne ?

Nous voilà donc en 2019. C’est Jordan Peele (Get Out, Us) qui est aux commandes de ce remake et il y a de quoi nous exciter ! L’enjeu d’un tel remake aujourd’hui est de mettre à jour la série originale en la renouvelant. Les problèmes de la société moderne ne sont plus les mêmes qu’en 1959 et qui de mieux que l’homme qui à fait un des films d’horreur les plus marquant de ces dix dernières années pour prendre en charge le projet ?! Mais alors, ça vaut quoi ? Au moment où ces mots sont écrits, nous avons vu les trois premiers épisodes. On ne va pas tergiverser, c’est un bilan en demi-teinte pour le moment.

Pour en parler brièvement, comme pour le film de 1983, on ressent déjà le déséquilibre au sein des épisodes. Le premier épisode « The Comedian » est une réussite. Reprenant à la lettre les codes et le format de la série originale, on en ressort avec une critique de la volonté de célébrité à tout prix. Le deuxième épisode « Nightmare at 30000 Feet » n’est autre qu’un remake du célèbre épisode de 1963 déjà remaké dans le film de 1983 par Georges Miller et malheureusement celui-ci est un ratage complet. A aucun moment on ne retrouve le frisson de l’œuvre originale, le concept fait que l’épisode est prévisible au possible ce qui le rend sans intérêt… Pour finir, le troisième « Replay » est un épisode qui se veut fort dans son message mais qui n’arrive jamais à en être à la hauteur. Reste un épisode sympathique de part son concept.

Si la série prend une autre direction ou si elle gagne un intérêt différent de celui actuel, nous reviendrons faire un bilan complet à la fin de la première saison. En attendant, on espère que les épisodes suivants seront plus marquants et qu’ils rendront ce remake aussi légendaire que la série originale.

Par Benjamin GERMANY.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Add to Collection

x

You must be logged in to collect content