Vendredi 13 : Stephen King voudrait écrire une nouvelle histoire du point de vue de Jason Vorhees !

Vendredi 13 : Stephen King voudrait écrire une nouvelle histoire du point de vue de Jason Vorhees !

Alors que la saga Vendredi 13 semble perdue dans une bataille juridique, le salut pourrait venir de Stephen King himself puisqu’il a émis une idée plutôt intéressante pour ressusciter les aventures sanglantes de Jason Vorhees.

L’un des grands maîtres de l’horreur littéraire qui rencontre l’une des sagas les plus connues du cinéma de genre ? Le mélange fait sacrément envie sur le papier ! Pour encore plus nous montrer à côté de quoi nous sommes en train de passer, Stephen King vient de dévoiler dans une série de tweets qu’il avait une idée très particulière pour aborder le célèbre personnage de la saga Vendredi 13. Il aimerait ainsi écrire un roman dans lequel Jason Voorhees serait le personnage principal. L’auteur voudrait que le point de vue soit celui du tueur, permettant ainsi de voir, de l’autre côté, pourquoi il est devenu le tueur sans scrupules que l’on connait et étudier ses pensées face aux meurtres qu’il commet. Là où l’idée est vraiment intéressante, c’est qu’elle permettrait d’approfondir sa relation avec sa mère, élément fondamental de son background.

« La meilleure idée de roman que je n’ai jamais écrit (et que je n’écrirais probablement jamais) est MOI JASON, une narration à la première personne de Jason Voorhees, et son atroce destin : tué encore et encore au lac de Crystal Lake. Quel infernal sort d’existence !« 

Mais King sait que cette idée n’aboutira jamais à cause de tout ce qui touche aux droits, mais il a en tête quelqu’un qui serait idéal pour essayer de rendre vivante son idée :

« Jason n’est que secondaire dans le premier Vendredi 13. Si on résume aujourd’hui la saga à Jason pour son masque de hockey et sa machette, il n’est pas du tout mis en avant dans le film qui a tout lancé. Pour resituer, Jason est déclaré mort après qu’on a cru qu’il s’était noyé au camp Crystal Lake. La faute était clairement sur les moniteurs, qui n’ont pas surveillé les enfants comme ils le devaient. La mère du gamin, Pamela, a essayé de faire croire que le camp était hanté par l’esprit de son fils. Lorsqu’elle meurt sous les yeux de Jason, il sombre dans la folie et entame la sanglante carrière qu’on lui connaît. Tout ça pour dire, qu’à l’origine, Jason est une victime. Il entre en scène très tard dans le Vendredi 13 inaugural. » « Rien qu’à penser à l’enfer légal pour avoir toutes les autorisations (d’un tel projet -ndr) me donne mal à la tête » poursuit Stephen King. « Et au coeur aussi. Mais mince, quelqu’un devrait raconter l’histoire de Jason de son point de vue« .

Depuis cette série de tweets, des dizaines de milliers d’internautes ont montré un enthousiasme sans précédent, et ils se sont mis à rêver qu’une telle oeuvre puisse, un jour, voir le jour. On est sceptique mais on a tellement envie d’y croire !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Add to Collection

x

You must be logged in to collect content