Simetierre (1989)

Simetierre (1989) (1989)

  • Titre original: Pet Sematary (1989)
  • 1 h 47 min | Drame, Horreur | 21 avril 1989
    Note
    7/10
    Notez ce film :
    Nul !Très mauvaisMauvaisPas terribleMoyenPas malBonTrès bienExcellentChef d'Oeuvre (1 votes, moyenne 8,00 sur 10)
    Loading...
    La famille Creed quitte Chicago et vient s'installer dans les environs de Ludlow, une paisible bourgade du Maine. Leur maison jouxte un cimetière d'animaux familiers situé sur les anciennes terres sacrées des indiens Micmacs. Le seul voisin des Creed est un vieil ermite. Une série d'accidents sanglants va rapidement transformer la vie des Creed en véritable cauchemar.

    Simetierre fait partie des nombreuses adaptations cinématographiques adaptées des romans de Stephen King. Cet auteur sait mieux que quiconque aborder des thèmes extrêmement profonds à travers des histoires terrifiantes, glauques et très inventives. Simetierre aborde de nombreuses questions sur la vie et la mort et plus particulièrement sur l’importance de respecter cette frontière entre les deux.

    Ce thème plus que délicat est très bien adapté à travers la caméra de Mary Lambert qui, dans une ambiance glaciale, oppose constamment le vivant au mort à travers des couleurs très contrastées, des personnages pleins de vie dont les pensées sont ancrées dans la mort ou encore à l’aide d’une certaine dissonance musicale qui donne l’impression de passer d’un monde à l’autre. De plus, la réalisatrice marque fortement cette dualité avec son élément perturbateur sublimement amorcé et dont la puissante ne peut laisser le spectateur stoïque. Dans cette continuité, Simetierre offre au cours du récit des scènes de plus en plus dérangeantes, d’un point de vue narratif comme visuel, cette oppression permet de souligner le caractère contre-nature de la situation et d’appuyer l’idée initiale du récit sur la frontière à ne pas franchir.

    Malheureusement ce visuel aussi travaillé soit-il a pris un sacré coup de vieux, le film fait poussiéreux, abimé par toutes ces années. On peut donc espérer que son remake va apporter un coup de peps qui manque cruellement à ce film. Ancré dans un style des années 80, beaucoup de détails exagérés perturbent la fluidité du film ; notamment dans le sur-jeu des acteurs qui peut être vu comme parodique aujourd’hui. Des dialogues plus froids, minimalistes et un jeu discret pourrait amplifier l’aspect horrifique et surtout laisser plus de place à la libre interprétation des spectateurs.

    Tout est orchestré de façon très stricte, on est autant guider que les personnages mais malgré cela on n’arrive pas à s’en identifier. Le film est trop explicite, aucune place à l’imagination et donc peu de place aux émotions ; on est conscient du ressenti, de l’atrocité des situations mais rien ne suscite l’empathie. Bien que la fin magnifiquement brutale soit bien réalisée, elle ne laisse que peu de surprise au spectateur ; sans pour autant aller vers un twist rocambolesque, il aurait été pertinent de laisser plus de temps au spectateur pour envisager différentes options.

    Ce film d’horreur a su tout de même conserver une certaine réputation et est considéré comme un classique du genre, et on comprend pourquoi. Glaçant, réflexif et osé, Simetierre est l’une des meilleures adaptations d’un roman de Stephen King.  Même si ce dernier semble préférer un film proche de ses écrits qu’un chef d’œuvre librement adapté (coucou Shinning) on espère tout de même que la version de 2019 lâchera un peu la bride et laissera plus de place au flou, à l’incertitude et au talent brut. On attend donc impatiemment le remake, attention la barre est haute.

    Joanny.C

    Add to Collection

    x

    You must be logged in to collect content