[Critique] Edward aux mains d'argent

Edward aux mains d'argent (1990)

  • Titre original: Edward Scissorhands
  • Note
    10/10
    Notez ce film :
    Nul !Très mauvaisMauvaisPas terribleMoyenPas malBonTrès bienExcellentChef d'Oeuvre (2 votes, moyenne 6,50 sur 10)
    Loading...
    Edward n'est pas un garçon ordinaire. Création d'un inventeur, il a reçu un cœur pour aimer, un cerveau pour comprendre. Mais son concepteur est mort avant d'avoir pu terminer son œuvre et Edward se retrouve avec des lames de métal et des instruments tranchants en guise de doigts.

    Sans doute LE chef d’œuvre de Tim Burton, personne ne se douterait qu’Edward aux Mains d’Argent puisse être considéré comme un “film d’horreur” à voir en famille. Et pourtant, cette magnifique réécriture du célèbre monstre de Frankenstein peut-être une bonne introduction au genre pour les plus jeunes. Créé de toute pièces dans un château presque cauchemardesque par un professeur à l’éthique douteuse, Edward va découvrir la vie sociale, les commérages et la stupidité humaine. D’abord objet de fascination, la pauvre créature va connaître l’amour, l’humiliation, le fanatisme religieux et enfin le rejet. Le Belle et la Bête ? Elephant Man ? Carrie ? Oui, il y a un peu de tout ça mais selon les codes de Burton : plus fous, plus colorés et plus doux.

    Edward aux Mains d’Argent est un film humaniste avant tout, il nous montre l’égoïsme, la peur de l’inconnu, la superficialité et la perversion humaine et prône haut et fort la tolérance et l’acceptation. Une très belle morale pour vos enfants. Et quoi de mieux qu’un film d’une telle qualité pour recevoir une si jolie leçon ? Il n’y a pas à dire, Burton maîtrise son sujet. Les plans, les mouvements de caméras et surtout les décors ! Tout est si enfantin, si innocent. Comme si le spectateur était poussé à devenir Edward tout en anticipant clairement ce qu’il va lui arriver.

    Personnages caricaturés, couleurs pastelles, surréalisme merveilleux, pas de doute, on est bien dans l’univers de Burton. Totalement adaptés aux enfants, les décors, costumes et maquillages sont parmi les plus réussis de l’histoire du cinéma. Une magnifique caricature des banlieues américaines, un Desperate Housewives arc-en-ciel ridicule et pourtant si crédible. Un excellent exemple cinématographique à découvrir en famille ! Coté casting difficile de faire mieux : Johnny Depp, Winona Ryder, Alan Arkin, Dianne Wiest et même le légendaire Vincent Price pour son dernier rôle à l’écran. L’apport de Price dans le film n’est peut-être que symbolique mais il permet de faire un lien artistique fort avec les films horrifiques étant donné son impressionnante filmographie dans le genre.

    Amusant, ludique et particulièrement touchant, il faut avouer qu’Edward aux Mains d’Argent n’a pas grand-chose d’effrayant. Hors-mis un visuel parfois sombre et oscillant constamment entre rêve et cauchemars, le film n’est qu’émotion mais la peur n’en fait pas vaiment partie. Son histoire bouleverse, l’apparence d’Edward a quelque chose de dérangeant mais rien dans la forme n’est fait pour effrayer les plus sensibles. Vous pouvez admirer ce chef d’œuvre sans crainte. Les cicatrices, les coups de ciseaux et les rares moments de violence seront adoucis par l’ambiance douce du film, apportée par la sublime musique d’Elfman.

    Edward aux Mains d’Argent est avant tout un film d’amour : amour du cinéma, amour de la différence et par-dessus tout amour de l’enfance. Le parcours initiatique de ce pauvre être découvrant les codes de nos sociétés métaphorise merveilleusement l’enfance : découverte de l’amitié, du travail, des émotions, de la méchanceté et bien sûr découverte de l’amour. C’est donc sans modération que nous vous conseillons ce petit bijou adapté à tous. Loin de l’horreur certes, mais idéal pour commencer en douceur et s’habituer petit à petit aux univers effrayants.

    Joanny COMBEY

    Add to Collection

    x

    You must be logged in to collect content