Extra Ordinary.

Extra Ordinary. (2019)

1 h 34 min | Fantastique, Comédie | 10 mars 2019
Note
8/10
Notez ce film :
Nul !Très mauvaisMauvaisPas terribleMoyenPas malBonTrès bienExcellentChef d'Oeuvre (1 votes, moyenne 8,00 sur 10)
Loading...
Monitrice d’auto-école dans un petit patelin tranquille d’Irlande, Rose est surtout connue des autres habitants pour un don héréditaire : elle parle aux fantômes. Sauf que, depuis la mort accidentelle de son père à cause d’une formule qu’elle a prononcée en bouffant toutes les voyelles, elle préfère renier ses facultés surnaturelles. Il n’empêche : sa boîte vocale est constamment remplie d’appels pour des poubelles hantées ou des grille-pains possédés… Tous essuient un refus catégorique, jusqu’à ce que Rose tombe sur l’appel désespéré de la jeune Sarah, dont le père – charmant veuf au demeurant – est harcelé quotidiennement par feu sa femme monomaniaque. Au même moment, non loin de là, Christian Winter – une rock star has been à un single valable – tente par tous les moyens de renouer avec le succès. Conscient que le talent est une option inenvisageable dans son cas, il se tourne tout naturellement vers le plan B le plus évident : le sacrifice d’une vierge…

Une monitrice d’auto-école avec un don de voyance doit contrer les plans diaboliques d’un chanteur rock sur le déclin, décidé à sacrifier une vierge lors d’un pacte démoniaque pour lui assurer le succès de son prochain album. Ca promet ! « Extra Ordinary », qui a fait sa première canadienne au Festival Fantasia, est la preuve parfaite qu’un film d’horreur peut aussi être hilarant.

« Extra Ordinary » est un film à retenir pour plusieurs raisons : d’abord parce que  Mike Ahern et Enda Loughman en sont à leur première réalisation d’un long métrage et qu’ils réussissent parfaitement à nous divertir. Le duo exploite facilement les ficelles propres aux genres dans lesquels ils ancrent leur récit et ils parviennent aisément à passer d’un type de film à l’autre avec aisance.  La comédie centrée sur les personnages se marie parfaitement aux gags et aux scénarios farfelus.

Plus l’histoire progresse, plus le film devient sombre, amenant vers le grand acte final, qui, contradictoirement, présente sûrement la scène la plus cocasse du film. On a aussi noté quelques petits hommages savoureux à des classiques du cinéma comme « S.O.S. Fantômes » et « L’exorciste » qui rendent l’ensemble encore plus charmant.

Image du film "Extra Ordinary."

© 2019 − Tous droits réservés.

L’actrice Maeve Higgins est fantastique dans son rôle d’une femme humble et réservée qui n’ose pas foncer vers ses objectifs. Après une mésaventure dévastatrice à cause de son don, elle est tiraillée par l’hésitation dans plusieurs aspects de sa vie. C’est une humoriste, autrice et animatrice de podcast qui prête au film un charme particulier. Dans le rôle de Martin, Barry Ward démontre un vaste éventail de talent. Il ne faut surtout pas oublier le phénoménal Will Forte qui incarne le machiavélique Christian.

Dans le genre de la comédie horrifique, il y a souvent des films légers qui sont oubliables et qui passent inaperçus. Le léger « Extra Ordinary » est une comédie-horreur tout à fait agréable qui vous marquera par sa beauté humaine, son humour incessant, son jeu d’acteur parfait, et son intrigue.

Par Simon Rother

Add to Collection

x

You must be logged in to collect content