Ça : Chapitre 2

Ça : Chapitre 2 (2019)

  • Titre original: It: Chapter Two
  • 2 h 49 min | Horreur | 4 septembre 2019
    Note
    5/10
    Notez ce film :
    Nul !Très mauvaisMauvaisPas terribleMoyenPas malBonTrès bienExcellentChef d'Oeuvre (8 votes, moyenne 7,00 sur 10)
    Loading...
    Tous les 27 ans, une créature maléfique revient hanter les rues de Derry, dans le Maine. Près de trente ans après les événements du premier opus, les membres du Club des Ratés, désormais adultes, se retrouvent.

    Avec le succès surprise du Chapitre 1 sorti en 2017, Andy Muschietti et Warner se sont retrouvés avec une pression inédite sur les épaules : il s’agissait d’adapter la seconde partie du récit, centrée cette fois-ci sur le club des ratés version adulte, avec toute la complexité de structure du livre que l’on connaît. Si ils s’en étaient bien sortis dans le premier opus, grâce à un énorme capital sympathie provenant de la bande de gamins et à des trouvailles de mise en scène, ce chapitre 2 est un échec au regard de l’attente qu’il avait suscité.


    On attendait de l’exigence, de la nostalgie, de la terreur. On obtient des incohérences et des personnages aseptisés. Quel gâchis. Par où commencer ? Par les bons points peut être. Car Ça : chapitre 2 ne rate pas tout. C’est bien ça le plus rageant, car quelques séquences sont vraiment mémorables. On mentionnera la scène d’ouverture, vraiment marquante, qui a le mérite de reprendre un segment du livre jusqu’alors jamais mis en scène. Mais dès l’introduction, où on retrouve les membres du club des ratés dans leur vie d’adulte, quelque chose nous gêne. La présentation est bâclée, il n’y a aucune émotion dans leurs retrouvailles : tout cela sonne faux. La galerie de copains sont presque devenus des clichés : par exemple, c’est à celui qui dira la punchline la plus marrante. Et durant tout le film, il en sera de même. Et vous allez pouvoir lever les yeux au ciel à de nombreuses reprises car il y a beaucoup d’aspects agaçants dans le métrage : des dialogues inutiles, des situations incohérentes, des vannes qui sortent de nulle part… On a totalement perdu l’essence même de l’histoire dans des circonvolutions scénaristiques destinées à remplir les 3 heures de pellicule.


    Et côté horreur me direz vous ? Vue qu’il n’y a aucune ambiance, Andy Muschietti tente de masquer le tout en mettant le paquet sur les monstres et autres apparitions. Sauf que la plupart du temps, cela se limite à des jump scares faciles. On sauvera quelques scènes, notamment avec la vieille dame dans l’ancien appartement de Beverly, malheureusement complètement gâchée par son climax. En ce qui concerne Pennywise, il a droit à beaucoup plus de scènes que dans le chapitre 1, mais il finit par devenir trop présent, et son aspect terrifiant s’en retrouve amoindri. En voulant trop surfer sur la figure du clown, le film finit par lasser le spectateur qui n’a autre choix que de regarder sa montre. Car oui, le film est long, trop long. 2h50. Le dernier segment est tout simplement interminable. La faute à un scénario qui n’en finit plus de traîner en longueur des enjeux pourtant simples. Durant ce final de 1h, le réalisateur remplit son cahier des charges avec tout ce qui est possible : des redites du premier chapitre, des références aux œuvres de Stephen King, des détours inexplicables… A la sortie du film, le constat est lourd : on a l’impression d’avoir été floué par un marketing outrancier qui ne reposait finalement sur pas grand chose, à part une volonté opportuniste de surfer sur un succès surprise.

    Image du film "Ça : Chapitre 2"

    © 2019 Lin Pictures − Tous droits réservés.

    Ça : chapitre 2 n’est au final qu’une suite de séquences sans âme : le scénario tente vainement de construire un semblant d’histoire en oubliant totalement l’émotion et l’horreur qui faisaient le sel de l’œuvre de Stephen King. Triste conclusion de se dire que le téléfilm de 1990 avait certes moins de moyens mais beaucoup plus sincérité. Quand la technique prend le pas sur l’artistique.

    Add to Collection

    x

    You must be logged in to collect content