Amityville : La Maison du diable

Amityville : La Maison du diable (1979)

  • Titre original: The Amityville Horror
  • 1 h 46 min | Drame, Horreur, Thriller | 27 juillet 1979
    Note
    8/10
    Notez ce film :
    Nul !Très mauvaisMauvaisPas terribleMoyenPas malBonTrès bienExcellentChef d'Oeuvre (7 votes, moyenne 7,57 sur 10)
    Loading...
    Amityville, 13 novembre 1974. Dans une maison bourgeoise, un jeune homme, dans un accès de deémence, massacre ses parents, ses frères et ses soeurs. Quelque temps plus tard, cette maison est mise en vente à un prix défiant toute concurrence. La famille Lutz l'achète sans connaître la tragédie qui s'y est déroulée.

    Cette maison de style colonial à trois étages est située dans les quartiers aisés d’Amityville, Long Island, non loin de NewYork. Le 13 novembre 1974, Ronald DeFeo, vingt-quatre ans, abat dans la maison ses parents, ses deux frères et ses deux sœurs.

    N’ayant pas réussi à convaincre les jurés qu’il avait obéi à l’injonction de voix lui intimant l’ordre de tuer, DeFeo est déclaré responsable de ses actes; inculpé d’homicide sous six chefs d’accusation, il est condamné à vingt-cinq ans de prison pour chacun d’entre eux. Après cet épisode sanglant, la grande maison d’Océan Avenue est mise en vente à un prix dérisoire, George Lutz, propriétaire d’une compagnie de géomètres qui bat de l’aile, visite la propriété avec sa femme Kathy. Malgré le passé macabre de la grande demeure, ils croient avoir trouvé la maison de leurs rêves et s’en portent acquéreurs…

    Image du film "Amityville : La Maison du diable"

    © 1979 American International Pictures (AIP) − Tous droits réservés.

    Amityville raconte l’histoire d’une famille, les Lutz, qui se porte acquéreur d’une large maison coloniale de style hollandais à Amityville, dans le Long Island, un an après qu’un massacre s’y soit déroulé en 1974.  À peine emménagée, la famille Lutz est témoin de phénomènes bizarres et le père, George , est plus particulièrement influencé par l’emprise diabolique de la maison. La famille Lutz n’occupera la maison que vingt-huit jours abandonnant la demeure et leurs biens derrière eux.

    Il s’agit ici de la version originale, la seule valant le détour de toute la série :   » Amityville- la maison du diable » datant des années 70. Le régal dans ce genre de film ( Chainsaw massacre-Massacre à la tronssonneuse ; L’Exorciste ; Freddy 1-les griffes de la nuit ..) c’est que la plupart des effets sont suggérés, à cause du manque de moyens techniques de l’époque. Il y a alors un effet proche du reportage , ou les décors, les dialogues sont parfois maladroits mais pleins de réalité et toujours efficace 30 ans après.
    L’angoisse est donc présente, renforcée par l’idée que cette tuerie ait eu lieu ; et la maison devient ici un personnage à part entière. C’est donc un bon vieux film d’horreur comme on en fait plus qui donne vraiment des frissons..

    Laisser une réponse

    Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

    *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Add to Collection

    x

    You must be logged in to collect content