Aquaslash

Aquaslash (2019)

1 h 27 min | Horreur | 29 juillet 2019
Note
6/10
Notez ce film :
Nul !Très mauvaisMauvaisPas terribleMoyenPas malBonTrès bienExcellentChef d'Oeuvre (1 votes, moyenne 8,00 sur 10)
Loading...
Pour célébrer leur diplôme, les adolescents de la Valley Hills High School ont organisé une fête sur le thème des années 80 dans un ancien parc aquatique. Et les choses deviennent horribles quand il s'avère qu'un mystérieux maniaque a inséré des lames de rasoir géantes dans les glissades d'eau. Le parc aquatique Wet Valley devient ainsi la toile de fond d'un bain de sang (littéralement), et tout le monde est suspect ...

Des adolescents en maillots de bains, de l’alcool, du sexe, et des lames tranchantes dans une glissade aquatique : ça vous intéresse ? Eh bien, préparez-vous à vous mouiller puisque « Aquaslash » parce que le film de Renaud Gauthier a fait sa première mondiale au Festival Fantasia.

Une bande d’adolescents célèbrent leur graduation de leur lycée dans un parc aquatique. Lors d’une fête thématique des années 80, la drogue, le sexe et le rock ‘n roll sont à l’œuvre, typiquement. Cependant, un individu sadique a installé des lames acérées à travers une des glissades, ce qui promet d’ajouter du sang au chlore.

« Aquaslash » est résolument tourné vers le second degrés, parfois, avec un manque volontaire de sérieux et de crédibilité. Le scénario est des plus typiques dans le monde des slashers. On aussi même des similitudes nostalgiques à la « Vendredi 13 » avec un scénario qui tourne autour de moniteurs qui préfèrent s’adonner au plaisir de la chair que de s’occuper de leur travail. Autre point commun, les prises de vue à la première personne du tueur lors de meurtres.

Les acteurs font leur job en tant que personnages typiques dans un slasher d’adolescent. Nicolas Fontaine et Lanisa Dawn font un très beau couple crédible alors que Paul Zino campe son personnage de copain ultra jaloux de façon un peu clichée. Chip Chuipka se détache sans être une des vedettes, lui qui incarne Conrad, un employé du parc aquatique dès son ouverture il y a plus de trois décennies.

« Aquaslash » détient tout de même son lot de faiblesses. Les relations amoureuses des différents personnages semblent loufoques et peu crédibles, eux qui trompent leurs partenaires à tout de bras. Il y a plusieurs longueurs lors des deux premiers tiers du film, on attend un peu trop longtemps d’arriver à ces fameuses scènes où le sang coule. Il y a une différence entre créer du suspense pour faire accroître le désir du gore et éterniser une histoire d’amour et de querelle d’adolescents pour finalement se rendre à un « gorefest » total. Avec la collaboration des légendes québécoises des effets spéciaux, Rémi Couture et les Blood Brothers font un travail magistral pour ce qui est des cadavres, des membres, des intestins et des litres de sang, vous êtes servis !

Affiche du film "Aquaslash"

© 2019 − Tous droits réservés.

En somme, « Aquaslash » est une petite comédie-horreur qui ne se prend pas au sérieux et qui vous fera passer un bon moment, sans plus. Enfilez votre plus beau maillot puisque le gore du dernier tiers du film en vaut le coup.

Add to Collection

x

You must be logged in to collect content