Freaks of Nature

Freaks of Nature (2015)

Note
6/10
Notez ce film :
Nul !Très mauvaisMauvaisPas terribleMoyenPas malBonTrès bienExcellentChef d'Oeuvre (10 votes, moyenne 6,60 sur 10)
Loading...
Les vampires, les humains et les zombies ont pris l’habitude de vivre ensemble à Dillford, petite ville américaine. C’est alors qu’arrivent les aliens. Trois adolescents vont essayer de remettre les choses en ordre.

Freaks of Nature (ou The Kitchen Sink) est une comédie horrifique mise en scène par Robbie Pickering qui signe son premier film. Ce Teen-Movie s’amuse à mélanger plusieurs créatures horrifiques dans le même univers (vampires, zombies, aliens ect). Vous l’avez compris, encore un film qui mélange les genres dans la même veine que Scream Girls ou encore Détention.
La question maintenant, est-il aussi original que les exemples cités ci-dessus ?

Ed Westwick and Mackenzie Davis in Columbia Pictures' "Freaks of Nature."

 

Freaks of Nature possède un postulat de base plutôt original oui. Faire cohabiter toutes ces créatures dans une sorte de démocratie est une bonne idée et durant la première demi-heure du film c’est parfaitement exploité. Mais une fois la surprise passée, on ne s’intéresse plus vraiment aux différences des personnages. Là où, par exemple, un Scream Girl parvenait à faire passer son message nostalgique sur le deuil, ici Robbie Pickering galère pour tenir le sien. Mais il y a bien une thématique qui ressort de ce film.

L-r, Nick Braun, Mackenzie Davis and Denis Leary in Columbia Pictures' "Freaks of Nature."

La thématique est délivrée à travers les personnages. On en a beaucoup mais presque tous sont en manque d’amour ou en quête d’acceptation. Pickering se sert des différentes créatures pour faire la métaphore de différentes ethnies ce qui est malin et traité justement jusqu’à la fin du film. Le message est léger et n’empêche en rien l’humour d’agir. D’ailleurs, on voit bien que tout le casting s’en donne à coeur joie ! Chaque visage est fait pour les fans de teen movie, que ce soit Nicholas Braun (bientôt à l’affiche de Jem et les Hologrammes), Vanessa Hudgens (High School Musical) ou encore Ed Westwick, sosie officiel de Robert Pattinson.

image

Un fois que l’authenticité de la découverte de l’univers est passée, ce qui nous tient en haleine c’est l’humour. Dans chaque teen-movie nous avons le lot de petites amourettes et d’amitiés perdues, ce n’est pas cela qui allait nous donner de quoi bouffer. Par contre, l’humour du film est vraiment efficace parfois très gras et salissant et d ‘autres fois plus subtile et fin. On le doit surtout au panel de personnages haut en couleurs avec des seconds rôles absolument excellents (un plus pour Bob Odenkirk en père défoncé du héros).

Josh Fadem, left, and Chris Zylka in Columbia Pictures' "Freaks of Nature."

Même s’il ne parvient pas à tenir son concept de bout en bout ni à le transcender, Freaks of Nature reste une sympathique comédie horrifique et nous fait passer un bon moment de rigolade et finalement, on ne lui en demande pas plus.

Add to Collection

x

You must be logged in to collect content