[Critique] Le Dernier des templiers

Le Dernier des templiers (2011)

  • Titre original: Season of the Witch
  • Note
    2/10
    Notez ce film :
    Nul !Très mauvaisMauvaisPas terribleMoyenPas malBonTrès bienExcellentChef d'Oeuvre (4 votes, moyenne 6,75 sur 10)
    Loading...
    Après des années de croisade en Terre sainte, le templier Behmen et son fidèle compagnon, Felson, reviennent en Europe, désabusés. Alors qu'ils aspirent à une vie paisible, ils découvrent leur pays ravagé par la peste noire et se retrouvent appréhendés par les hommes du Cardinal.Accusés d'avoir déserté, ils risquent la prison. Ils n'ont pas d'autre choix que d'accepter une étrange mission. Ils doivent escorter une mystérieuse jeune femme, désignée comme une sorcière responsable de l'épidémie, jusqu'à un lointain monastère où elle sera jugée et où sera pratiqué un ancestral rituel purificateur...

    Un film avec Nicolas Cage se prend aujourd’hui avec un recul nécessaire : en effet, comment un si grand acteur peut-il  enchainer ces derniers temps des grosses merdes à la limite du Direct-To-Vidéo ? Sauf que son patronyme suffit souvent à garantir une sortie au cinéma et à  limiter la casse  au box-office. La preuve qu’il a encore un public derrière lui.

    Dans ce film, il campe donc un Templier, et, comme d’habitude,  Cage interprète un personnage déchiré entre l’obligation d’obéir aux ordres  ou suivre ses propres convictions : pourquoi tuer des innocents (Femmes et Enfants)… Ayant vite choisi la marche à suivre, il décide de partir et  se retrouve donc déserteur avec son compagnon, Ron Perlman ( Hellboy.)
    Hélas son chemin vers la quiétude va se voir bloqué par une nouvelle quête qu’il va se  devoir d’accomplir : amener une jeune et belle fille à son destin à un monastère où elle sera jugée et où sera pratiqué sur elle un rite ancestral purificateur… Vous l’aurez compris il s’agit donc d’une sorcière et elle va troubler notre Nicolas international.

    Très vite le film va se terrer dans une lenteur à la limite du supportable pour un film sensé être d’aventure fantastique. Pourtant le contexte de la peste et cette période de sorcellerie auraient pu en faire un film intéressant. Il faudra malheuresement se contenter d’admirer la belle chevelure de notre héros, s’ennuyer devant une scène d’attaque de loup complètement foirée et une séquence de traversée de pont suspendu qu’on a déja vu mille fois. Ajoutez à cela une mise en scène plate et des effets spécieux plutôt moches ( les scènes de combats au début avec ajouts de figurants numériques). Enfin, la quête est un peu longue  jusqu’à son climax où l’on apprend que tout le film était une fausse piste.  Résultat un film hors sujet qui porte aussi bien un mauvais titre en français qu’en anglais.  Dans son prochain film, Cage il aura une coupe de cheveux plus courte, il s’agira de  Drive Angry en 3D.

    Aucun commentaire

    1. pauvre nicolas cage tu vois tu partages le même sort que sarah michelle gellar, jouer dans des navets ce n’est pas de votre faute, je sais et vous meritez dix fois mieux que ça du à vos états de servives antérieurs, allez courage les chefs d’oeuvres reviendront. ah oui le film, je m’égare. note : 1/5

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Add to Collection

    x

    You must be logged in to collect content