Mirrors 2

Mirrors 2 (2010)

Note
4/10
Notez ce film :
Nul !Très mauvaisMauvaisPas terribleMoyenPas malBonTrès bienExcellentChef d'Oeuvre (5 votes, moyenne 7,20 sur 10)
Loading...
Après avoir perdu sa fiancée dans un accident de voiture,Max Matheson prend à contrecoeur un emploi comme veilleur de nuit dans le grand magasin de son père. Alors que ses collègues commencent à être tués de manière atroce,Max lui commence à voir une mystérieuse jeune femme dans tous les miroirs du magasin, semblant chercher à communiquer avec lui.
Affiche du film "Mirrors 2"

© 2010 Upload Films − Tous droits réservés.

Malgré quelques égarements dans son final à rallonge, le premier « Mirrors » reste une incursion plus qu’honorable d’Alexandre Aja dans le genre surnaturel, très loin devant le lot des remakes US de films japonais et incluant en prime l’une des scènes de meurtres les plus cruelles et graphiques de la dernière décennie.  « Mirrors 2 » ne suit en aucun cas ce premier film et en reprend seulement concept des reflets tueurs et leur mode opératoire. L’histoire se rapproche ici plus d’une ghost-story japonaise, avec un fantôme féminin revanchard en noir et blanc, revenant ainsi aux origines du tout premier film.

Image du film "Mirrors 2"

© 2010 Upload Films − Tous droits réservés.

« Mirrors 2 » suit cette fois Max, un ancien toxico à peine remis de l’accident de voiture qui a coûté la vie à sa fiancée et qui accepte un boulot de gardien de nuit dans une salle exposant d’immenses miroirs. Ces derniers commencent à refléter des visions d’horreurs que seul Max est capable de voir et annoncent ainsi d’horribles meurtres touchant bientôt son entourage. La responsable de ce carnage ne serait-elle pas cette jeune femme effrayante entre-aperçue au détour de l’un de ses reflets ?

Sur ce pitch simple et déjà bien balisé, « Mirrors 2 » assure agréablement son cahier des charges de direct-to-dvd fun et divertissant. Il faut dire qu’on est toujours content de retrouver Nick Stahl, le « Bully » de Larry Clark et John Connors de « Terminator 3 ». Sa présence fait presque passer la pilule de certaines interprétations défaillantes avec notamment une Emmanuelle Vaugier complètement perdue – ou mal dirigée – dès qu’un plan s’attarde un peu sur elle. De toute façon, l’intrigue la concernant est au moins aussi minimale que l’enquête policière venant inquiéter Max pendant trois minutes.  Pour le reste c’est du bon casting de série B avec un cabotinage de haute volée pour Jon Michael Davis et William Katt (jolie coupe de cheveu) et une Christy Carlson Romano nue pendant 80% de ses scènes ici résumées à une séquence de douche qui réveillera les nostalgiques des années 80.

Image du film "Mirrors 2"

© 2010 Upload Films − Tous droits réservés.

Ancien responsable des effets spéciaux sur des productions comme le premier « Hell Boy », Victor Garcia soigne ses scènes d’attaque et d’apparition du spectre vengeur. Le film se révèle donc généreux en effet gore et la cruauté de certains meurtres sont dans la droite ligne du premier volet. Ingestion douloureuse  de morceaux de verres, éventration, décapitation, le fantôme fait preuve d’imagination dans son sadisme jusqu’à un final au rendu plutôt classe pour ce type de production.

Image du film "Mirrors 2"

© 2010 Upload Films − Tous droits réservés.

Pour le reste, il faut admettre que la facture du film reste parfois très cheap, cela surtout dans l’étalonnage de quelques scènes d’intérieurs, tout bonnement horrible, le réalisateur en rajoutant trois tonnes dans le registre glauque avec un trait forcé sur le blanc verdâtre. Certaines idées de réalisations comme la vue subjective du fantôme desservent aussi le film par leur laideur. Malgré tout, le film arrive à dépasser cette ambiance film télé  via une belle scène de crash de voiture doublée de la demande en mariage la plus catastrophique du 7ème art ainsi qu’une séquence ultra-glauque dévoilant les origines du spectre et raconté par un rescapé bien amoché. Bref, avec son rythme soutenu, « Mirrors 2 » est donc une bonne surprise parmi la fournée de Direct-to-Dvd de début d’année.

DVD français dispo dès le 05/01/11

Par Alex B

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Add to Collection

x

You must be logged in to collect content