[Critique] Seconds Apart

Seconds Apart (2011)

1 h 29 min | Horreur, Thriller | 28 janvier 2011
Note
6/10
Notez ce film :
Nul !Très mauvaisMauvaisPas terribleMoyenPas malBonTrès bienExcellentChef d'Oeuvre (1 votes, moyenne 10,00 sur 10)
Loading...
Deux jumeaux, nés avec un don de télékinésie, prennent plaisir à tuer leurs camarades sans avoir à lever le petit doigt. Bien que soupçonnés par un policier, les preuves et témoignages se font rares.

Des jumeaux télépathes terrorisent leur lycée en tentant de mener à bien leur grand projet : ressentir une émotion. Cette quête apparemment sans fin passe par des mises à mort élaborées de leurs gentils camarades via de subtiles mises en scènes macabres. Déjà mise à mal par les soupçons de plus en plus pesant d’un inspecteur, cette union va commencer à s’effriter quand l’amour d’une jeune chaudasse rentrera dans le jeu.

SecondsApart1

Des jumeaux flippants, un inspecteur en plein trauma après la mort de sa femme, soit deux poncifs du genre pour un film sorti tout droit d’une édition After Dark 2011 globalement assez mauvaise… On n’attendait donc pas forcément grand-chose de ce Seconds Apart. Pourtant, le look soigné du film et l’esthétique macabre appliquée à certaines séquences en font un divertissement plus que correct. Les deux jumeaux se révèlent au fil du film beaucoup plus perturbés que prévu et nous embarquent peu à peu dans un twist aussi malsain que bien amené.

SecondsAPart2

Des meurtres filmés et revus inlassablement, à la recherche du moindre frisson

Le film aurait quand même gagné à développer un peu plus ou simplement éradiquer la trame secondaire autour de la dépression de l’enquêteur. Cette partie reste très superficielle et se résume à une série de visions et de cauchemars répétitifs sans grandes évolutions narratives si ce n’est une résolution pour ce personnage un peu facile, déjà vu maintes fois, et beaucoup trop déconnectée de l’intrigue principal. Les dernières scènes autour des jumeaux en perdent ainsi en puissance…

SecondsApart3

L’un des jumeaux s’acoquine d’une fille jeune et retouchée, aussi expressive que lui

On regrettera aussi le casting d’une fille complètement fade et inexpressive dans le rôle cliché de l’élément féminin perturbateur. En même temps l’écriture du personnage n’aide pas : une petite nouvelle tout droit sortie d’un site de teen porn et qui, apparemment rejetée par les autres élèves mystérieusement aveugles à ses charmes, s’acoquine avec le gros nerd flippant de service. Pour en rajouter une couche, sa mère est alcoolique, prétexte du scénario pour justifier que la fille invite après les cours un inconnu dans son lit alors que maman repasse dans la salle d’à côté…

SecondsApart4

Mais bon, avec des mises à morts plutôt bien foutues et quelques effets bien craspecs, les jumeaux ayant le pouvoir d’insuffler des visions cauchemardesques à leurs victimes, tu tiens là un divertissement horrifique honorable même si alourdi par une intrigue annexe complètement bancale.

Critique par Alex B

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Add to Collection

x

You must be logged in to collect content