Sharknado 2: The Second One

Sharknado 2: The Second One (2014)

Note
2/10
Notez ce film :
Nul !Très mauvaisMauvaisPas terribleMoyenPas malBonTrès bienExcellentChef d'Oeuvre (6 votes, moyenne 4,50 sur 10)
Loading...
L'invasion des requins continue et frappe New York après un déréglement climatique.

Les requins-tornades sont de retour ! SyFy a diffusé le 31 juillet dernier Sharknado 2, la suite du téléfilm américain qui avait secoué le petit écran l’année dernière en battant de véritables records sur les réseaux sociaux. Après Los Angeles, les requins s’attaquent à New York dans une suite encore plus délirante. Pour cette séquelle, la recette reste inchangée : on se prépare  à une avalanche de séquences et répliques cultes, plus incroyables les unes que les autres, à prendre toujours au 36ème degré et mettant en scène des requins affamés tombés du ciel.

C’est comme ça que le WTF commence…

Depuis quelques années, le cinéma de science-fiction nanardesque a pris une ampleur dingue : ce qui est bien avec ce genre, c’est que les scénaristes peuvent tout se permettre, et leur imagination est particulièrement fertile. On peut donc TOUT imaginer : une version Expendables avec les anciens présidents américains version zombie, une attaque de papillons géants dans le métro… Le tout est de fournir une bonne vieille explication scientifique bien tirée par les cheveux, qui servira d’alibi pour que le spectateur continue à adhérer.

Car le nanar, c’est un genre à part entière, devant lequel tu dois mettre ton cerveau et ton esprit critique de côté ( comme devant Secret Story oui ). Une fois ceci fait, on peut commencer à s’amuser, un peu comme si on regardait Bob l’éponge.

Pour échapper à une tornade de requins, toi aussi, enfourche un vélo

Alors oui, les effets spéciaux sont à chier ( mais vraiment pourris ), les acteurs en font des tonnes ( en général il s’agit d’ex stars des années 90 qui ont trouvé un moyen de finir leur carrière ciné par la petite porte ), l’histoire n’est pas crédible ( comment ça, c’est pas possible des requins dans le métro ? ) : il faut avoir un seuil de tolérance cinématographique assez élevé. L’oscar du meilleur acteur étant réservé à Ian Ziering de « Beverly Hills » ( mais si ! ) : un héros au grand coeur qui  philosophe sur la vie et la mort, et dont les punchlines sont toutes aussi drôles les unes que les autres. Il sait faire atterrir un avion, faire du surf sur des requins, mais bien plus encore… Oui du rodéo..

Domestiquer un requin, c’est pas de tout repos..

Rien que dans sa séquence d’ouverture, Sharknado 2 atteint des sommets de WTF. Alors oui, ce n’est  pas du tout un chef d’oeuvre, clairement c’est peut être une des pires choses que le cinéma n’ait jamais produit mais on se souviendra surtout du fun, de l’expérience. Car regarder Sharknado 2 avec des potes et de la bière, c’est sans doute la meilleure manière de profiter du film.

Cette actrice joue : la surprise

Et les aventures de ces requins chéris ne sont pas encore terminées. Diffusé à la télévision américaine, Sharknardo 2 a battu un record sur SyFy : le téléfilm a été suivi par 3,9 millions de téléspectateurs, le meilleur score historique de la chaîne pour un film, ce qui représente une augmentation de 180% comparé au premier volet. D’ailleurs, la chaîne a d’ores et déjà annoncé le retour des requins en 2015 avec Sharknado 3.

Pour notre plus grande tristesse, pas de sortie en cinéma pour cette pépite cinématographique, mais on sait d’ores et déjà que Sharknado 2 sortira en DVD et Bluray en France au mois de Décembre. D’ici à ce qu’ils nous fassent un SharkSanta, il n’y a qu’un pas… On ne pouvait pas vous laisser sans les meilleurs moments du film

Attention, requins en feu

Massacre à la tronçonneuse

It’s raining Sharks !

La qualité de cette incrustation…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Add to Collection

x

You must be logged in to collect content