[Critique] Slender Man

Slender Man (2018)

1 h 33 min | Mystère, Thriller, Horreur | 10 août 2018
Note
4/10
Notez ce film :
Nul !Très mauvaisMauvaisPas terribleMoyenPas malBonTrès bienExcellentChef d'Oeuvre (3 votes, moyenne 3,67 sur 10)
Loading...
Au sein d'une ville du Massachusetts, une bande d'amis accomplit un rituel pour voir si la légende du Slender-man est vraie. Quand l'un d'eux disparaît soudainement, la bande commence à croîre qu'il en est le responsable.

Replaçons avant tout les choses dans leur contexte. Slender Man est une sorte de monstre issu de l’imaginaire de Victor Surge en 2009, devenu rapidement un mème sur internet repris un nombre incalculable de fois jusqu’à devenir une véritable légende urbaine (« le plus grand mythe du web » selon la BBC ). Un délire creepy dont la popularité sera telle qu’un jeu vidéo verra le jour, ainsi qu’une Web série de plus de 130 épisodes (une « creepypasta » pour employer le terme exact). C’est donc tout naturellement qu’une grosse major americaine a décidé de s’emparer du concept pour en tirer un énième « jump-scare movie » facilement produit et facilement rentable, du moins sur le papier. L’histoire en sera malheureusement légèrement différente.

Image du film "Slender Man"

© 2018 Madhouse Entertainment − Tous droits réservés.

Il est rare de voir un film aussi lapidé par la critique, le qualifiant de « honteux », « insultant », « superficiel » et autres adjectifs peu reluisant, prémices d’un échec qui semblait innévitable. Et pourtant, le constat n’est pas si terrible puisque Slender Man n’est pas passé innaperçu en salles à sa sortie le 10 août 2018 aux Etats Unis, rapportant près de 50 millions de dollars pour un budget de 10 millions. Pas si mal pour ce désastre auto-suggéré par Sony qui aurait aimé ne jamais le sortir, si ce n’est sous couvert d’anonymat.

Image du film "Slender Man"

© 2018 Madhouse Entertainment − Tous droits réservés.

Mais ce Slender Man est-il si mauvais qu’on le dit ? Pas vraiment. On pourrait même facilement citer d’innombrables contre-exemples ces dernières années qui prouvent que certains sont même bien pires (Ouija, I Wish : faites un voeux, Action ou Verité, Black christmas ou même la dernière mouture de The Grudge, édité par…Sony Pictures). La photographie est plutôt bien sentie et l’atmosphère globale est somme toute correct, stressante par instant. Mais c’est vrai que si l’on devait énumérer les qualités du métrage, il n’y aurait pas grand chose de plus à souligner. Parce que si le film n’est pas si mauvais qu’on le dit, il n’en reste pas moins mauvais dans l’absolu. Les acteurs sont insupportables, certaines situations purement grotesques et on finit immanquablement par trouver le temps long dans cet amas d’incohérences navrantes. Les musiques sont anecdotiques et les effets visuels trop classiques pour qu’on y prête attention. Il semblerait même que des pans entiers furent supprimés, jugés trop effrayant par les producteurs. Un comble !

Image du film "Slender Man"

© 2018 Madhouse Entertainment − Tous droits réservés.

Pourtant, rien de tout ça ne justifie un acharnement aussi intense vu qu’une grosse partie des films d’horreur d’aujourd’hui ne vole pas vraiment plus haut, voire attérit bien plus bas, sans subir de telles foudres de la part des médias. De ce fait, la sortie France, un coup daté à la fin août 2018 dans nos salles, fut repoussée puis annulée pour n’arriver qu’au premier trimestre 2019 en VOD. Mais

Image du film "Slender Man"

© 2018 Madhouse Entertainment − Tous droits réservés.

Mais malgré la curiosité qui pousseront certains à tenter l’expérience de ce film maudit, on ne peut que vous conseiller d’économiser votre argent pour des projets bien moins bancals et bien plus réussis. Parce que si la qualité générale du genre s’est un peu écornée au fil des années, nul doute qu’elle saura se redorer autours de réalisteurs capables, de producteurs impliqués et d’un shouia de bonnes idées. Prudence donc, car, comme tout le monde le sait, elle est mère de sureté.

Par Mark Asensio

Add to Collection

x

You must be logged in to collect content