[Critique] The Hunt

The Hunt (2020)

1 h 30 min | Action, Thriller, Horreur | 11 mars 2020
Note
6/10
Notez ce film :
Nul !Très mauvaisMauvaisPas terribleMoyenPas malBonTrès bienExcellentChef d'Oeuvre (7 votes, moyenne 7,29 sur 10)
Loading...
Douze inconnus se réveillent dans un entrepôt. Ils ne savent ni où ils sont, ni comment ils sont arrivés là. Ils ne savent pas qu’ils ont été choisis dans un but bien spécifique… la chasse. Sur fond d’obscure théorie du complot sur internet, un groupe de dirigeants se rassemble pour la première fois dans un manoir retiré, afin de se divertir en chassant de simples citoyens. Mais leurs sombres desseins vont être mis en péril par Crystal, une de leurs proies, capable de les battre à leur propre jeu. La jeune femme renverse les règles, et abat un par un les chasseurs qui la séparent de la mystérieuse femme qui tire les ficelles de ce passe-temps macabre.

Initialement prévu pour septembre 2019, la sortie de The Hunt a été repoussée une première fois en raison des tueries d’El Paso et Dayton survenues en août de la même année aux Etats-Unis. Quelques semaines plus tard, ce cher Président Trump déclara le film dangereux et créé uniquement dans le but de répandre le chaos”. Ce qui a contribué à crééer un buzz mondiale autour de ce film dont personne ne parlait auparavant. Malgré tout “The Hunt” (qui signifie la chasse en français) s’est trouvé une nouvelle date de sortie, mais coronavirus oblige, il ne sort qu’en VOD.

Image du film "The Hunt"

© 2020 Blumhouse Productions − Tous droits réservés.

“Le film qui fait scandale”, “Inapproprié”, “Le film polémique”, “Un film fait pour diviser” les phrases chocs, présentes jusque sur l’affiche, ne manquent pas pour désigner le long métrage réalisé par Craig Zobel ( qui a, jusque là, surtout dirigé des épisodes de séries). Le film est scénarisé par Damon Lindelof (Prometheus) et Nick Cuse (The Leftovers), il met en vedette Emma Roberts (American Horror Story), Betty Gilpin (The Grudge) ou encore Hilary Swank (Million Dollar Baby).
L’espoir de voir un film choc qui marque les esprits est donc bien présent avant le visionnage, et les premières minutes laissent même entrevoir un savoureux mélange entre “Hunger Games” et “Hostel”. Mais dès le premier quart du film, on comprend que celui-ci ne prend pas la direction attendue, se dirigeant plus vers une comédie horrifique que vers une vraie critique de la société moderne. Un début surprenant dans sa construction narrative mais qui s’essoufle dès l’arrivée du personnage principal, dont on ne donnera pas le nom pour éviter les spoilers.

Image du film "The Hunt"

© 2020 Blumhouse Productions − Tous droits réservés.

La chasse à l’homme est un peu mise de côté alors qu’elle s’annonçait gore, sanglante et surprenante, et c’est dommage. Côté réalisation, c’est assez classique malgré quelques fulgurances, le scénario est assez traditionnel – le message derrière tout ça reste convenu est déjà vu – la distribution est quant à elle plutôt réussie à l’image d’Hilary Swank, très à l’aise dans un rôle à contre emploi. Plus fun que politiquement incorrect, The Hunt est en fait un délire vendu, sur le papier, comme un vrai film d’horreur mais qui pourrait décevoir ceux qui s’attendent à découvrir LE film polémique, choc, controversé, au message politique clair. Un pétard mouillé, oui, mais qui vaut quand même le coup d’oeil.

Par Clément GAUGUE

Add to Collection

x

You must be logged in to collect content