[Critique] Vampires

Vampires (2010)

1 h 32 min | Comédie | 17 avril 2010
Note
6/10
Notez ce film :
Nul !Très mauvaisMauvaisPas terribleMoyenPas malBonTrès bienExcellentChef d'Oeuvre (1 votes, moyenne 6,00 sur 10)
Loading...
Une chaîne de télévision est contactée par une communauté de vampires belges pour un reportage. Après quelques essais manqués (qui coûtent la vie aux reporters envoyés sur place), une équipe parvient à pénétrer le quotidien de la famille de Georges Saint-Germain, sa femme Bertha, Samson son fils incapable et sa fille Grace en pleine crise d’adolescence. Une famille normale quoi.

19490448.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20100806_041127-225x300

J’avais un peu peur de cette bobine, un potentiel monstrueux mais, dans la même veine, « C’est arrivé près de chez vous », malgré ses grandes qualités, pêche un peu par son manque de rythme et une certaine répétition.

Et bien surprise ! Ici on n’a pas trop le temps de tourner en rond : on plonge dans le quotidien de la famille Saint Germain qui va nous faire entrer dans son monde, un peu à la sauce Striptease (mais siiii vous savez l’émission sur les cas soc’). En fait la comparaison avec « C’est arrivé près de chez vous » est sans doute le plus grand tort qui sera fait à cette comédie à l’humour grinçant comme une porte de garage rouillée : « Vampires » étant bien mieux rythmé (projeté à 2h du mat’ alors que j’étais aussi crevé qu’une prostitué sur une aire de repos pour routier à 6h du matin, j’ai pas fermé un œil) et la substance du reportage sur les vampires est bien mieux exploitée que celle du tueur à gage pour son homologue dans le genre du reportage.

Sortez votre second degré et aiguisez votre humour noir tel un hachoir de boucher, parce qu’ici ça va trancher sévère : de la complicité des autorités qui cautionnent les vampires et les fournissent des sans papiers en guise de panier repas, à l’inceste en passant par les injustices sociales et les situations finalement très humaines de problèmes de voisinage qui virent aux coups de pute en série !

Dans la famille Saint Germain, on a le père, pince sans rire ; la mère, femme au foyer dont le QI doit avoisiner celui d’une boite de tripes Bretonnes ; le fils, coureur de jupon et fouteur de merde devant l’Éternel et enfin la fille, adolescente en crise qui voudrait être humaine, refuse son statut d’immortelle, passe son temps à se limer les dents et enchaîne les tentatives de suicide (et se frite avec son frère, comme tout adolescent qui se respecte).

On plonge, par la lucarne de la famille Saint Germain, dans l’organisation des sociétés de vampires ; en Belgique, en Angleterre et au Canada ; on aborde des sujets comme l’éducation, l’immigration, la sexualité, et les problèmes que posent des bouffeurs d’humains qui vivent parmi leur quatre-heure. Le tout, emmené par des dialogues percutants et teinté d’un humour parfois dérangeant tant il nous renvoie à nos propres travers humains.

Vincent Lanoo, qui n’en est pas à son coup d’essai sur le genre du document fiction (Strass – 2002) nous livre ici une belle bobine, amusante et captivante tant il utilise et détourne les clichés du film du vampire traditionnel (les crucifix, les cercueils, la vie éternelle, le sang et la considération des humains comme bétail, …) de manière intelligente.

Un film à voir absolument !

Par Bat Pateman www.brutalcinoche.com

Aucun commentaire

  1. Je partage totalement ton enthousiasme pour « Vampires ».
    Oui, le parti-pris documentaire est tout à fait réussi et apporte une pierre non négligeable à l’humour du film.
    Oui, on rit jaune parce qu’on se reconnaît beaucoup dans cette société vampirique.
    Je rajouterais que pour les amateurs de vampires, beaucoup de clins d’œil sont particulièrement savoureux (« je n’ai pas l’habitude de discuter avec mon repas », la gestion de « la viande », le vendeur de cercueil, etc.)

    Je rajoute que ceux que ça intéressent peuvent aller voir l’interview du réalisateur, lui-même bien sympa et bien drôle : http://www.films-vampires.com/actu-vincent-lannoo-interview-070910

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Add to Collection

x

You must be logged in to collect content