[Critique] Villains

Villains (2019)

1 h 29 min | Comédie, Horreur, Drame | 20 septembre 2019
Note
7/10
Notez ce film :
Nul !Très mauvaisMauvaisPas terribleMoyenPas malBonTrès bienExcellentChef d'Oeuvre (1 votes, moyenne 6,00 sur 10)
Loading...
Deux cambrioleurs amateurs pénètrent dans une maison et trouvent une jeune femme enchainée à la cave.

Les amis, apportons un peu d’amour dans ce monde de brutes (enfin pas vraiment) ! Aujourd’hui, on va vous parler de Villains, le nouveau film de Dan Berk et Robert Olsen (Body). Il raconte l’histoire de Jules et Mickey, sorte de Bonnie & Clyde des temps modernes (en vraiment moins menaçant), qui après avoir braqué plusieurs superettes vont devoir de voler une voiture pour s’échapper en Floride. Mais les propriétaires ne sont pas des anges non plus…

Image du film "Villains"

© 2019 − Tous droits réservés.

Ce qui marque, dès le début du film, c’est l’humour. La scène d’intro nous expose directement le couple principal en plein braquage et c’est assez hilarant. Ils sont présentés comme des amoureux avec des envies de changer de vie mais qui sont absolument pas doués. A la suite, on enchaîne les situations drôles et un peu absurdes jusqu’à l’arrivée du couple propriétaire de la voiture que Jules et Mickey veulent voler.
Au deux tiers du film, le ton va changer pour nous impliquer plus personnellement dans le récit, ce qui est dommage pour l’humour qui était très bien géré jusque là. Mais cela permet également d’ajouter une dimension émotionnelle et de l’attachement aux personnages que nous sommes en train de suivre.

Image du film "Villains"

© 2019 − Tous droits réservés.

Le point fort évident de ce film est le casting. Chaque acteur est impliqué dans son rôle et s’amuse à fond. Leur plaisir est communicatif ce qui renforce l’aspect humoristique du métrage. En tête d’affiche, nous avons Bill Skarsgard (le Grippe-sou des remakes de Ca) mais aussi Maika Monroe (l’héroïne de l’excellent It Follows). L’avantage d’un duo aussi talentueux, c’est qu’on croit dur comme fer à leur amour et on veut les voir s’en sortir pour rejoindre enfin la Floride. En face d’eux, un couple tout aussi performant, Jeffrey Donavan et Kyra Sedgwick qui parviennent à nous faire rire mais aussi peur.

Image du film "Villains"

© 2019 − Tous droits réservés.

Malgré toutes ces qualités, Villains à quand même un défaut non négligeable, c’est très (trop) classique. Dans le scénario et le déroulement des évènements, on devine pratiquement tout ce qu’il va se passer. C’est assez frustrant. On a déjà vu ces idées dans un tas d’autres films et on y est habitué, ça ne nous surprend plus. C’est vraiment dommage car avec un casting pareil, il y avait de quoi faire un excellent film mais il manque cette pointe d’originalité pour le rendre vraiment marquant…

Villains reste tout de même un bon moment à passer, c’est drôle mais aussi plus sérieux quand il le faut. Et le point en communs entre ces deux couples, c’est qu’ils s’aiment d’un amour fou et sans limite, donc c’est un bon film à partager avec votre moitié !

Par Benjamin Germany

Add to Collection

x

You must be logged in to collect content