30 Jours De Nuit (2007)

  • Titre original: 30 Days of Night
  • 1 h 48 min | Horreur, Thriller | 17 octobre 2007
    Note
    4/10
    Notez ce film :
    Nul !Très mauvaisMauvaisPas terribleMoyenPas malBonTrès bienExcellentChef d'Oeuvre (10 votes, moyenne 8,80 sur 10)
    Loading...
    Alaska, de nos jours. Au coeur de l'hiver, les habitants de la paisible ville de Barrow s'apprêtent à passer, comme tous les ans, un mois sans soleil. À la suite d'une série d'évènements étranges, Eben et Stella, les deux shérifs locaux, vont découvrir l'invraisemblable vérité. Un gang de vampires a investi la ville pour l'éradiquer de tous ses habitants. Eben, Stella et un petit groupe de survivants vont alors tenter de survivre jusqu'à l'aube...

     

    Au commencement, il y avait la bande dessinée qui a attiré les producteurs de cinéma ( comme c’est souvent le cas en ce moment ). Selon les amateurs de bd,  le coup de crayon de Templesmith fait froid dans le dos, élaboré avec ce qui ressemble à une sorte de collage photomaton, rendant par son style même, ses héros menaçants. Le pitch a été copié/collé :

    Barrow, Alaska : une bourgade terriblement ordinaire… mais un endroit de rêve aux yeux d’une horde de vampires. Car, durant l’hiver polaire, le soleil ne s’y lève pas pendant 30 jours consécutifs. 30 jours de nuit. 30 jours de terreur durant lesquels une poignée de survivants, menés par le shérif local et son épouse, devront faire face au mal absolu !

    Que de bonnes idées au départ de ce film  : une ambiance polaire très bien rendue, un huit-clos à la The Mist, un scénario bien lancé : tout cela augurait une très bonne heure et demie. Finalement on est déçus ( encore oui oui ) à croire que Hollywood ne sait pas adapter de bonnes histoires sans en faire des caisses et vider les bonnes idées de leurs essence. Josh Harnett est beau mais pas très doué pour le genre survival : la palette d’émotions à son actif fait qu’on ne s’attache pas à ce shériff prétendu couillu, résultat : on a affaire à un mec paumé qui ne sait pas quoi faire de ses 10 doigts. Les personnages sont donc beaucoup trop clichés et pas assez travaillés pour qu’on y croit vraiment : la femme du shériff est inutile, les personnages secondaires sont inexistants et même parfois énervants. Le suspens est totalement absent si bien que le seul intérêt du film réside dans le fait de savoir si les héros vont survivre : mais comme on ne s’y attache pas, on s’en fout ! C’est donc doublement raté !

    Dès le début, tout le monde ( sauf les héros du film ) sait qu’il va se passer un truc ( plus de téléphone, plus d’hélico, plus d’électricité …. c’est sans doute le hasard ??! ). Du côté des vampires, bof bof, la peur n’est pas au rendez-vous ; leur chef n’est pas très charismatique, le maquillage est un peu limite, leurs cris ne font pas peur, ils cassent juste les oreilles. Les rebondissements sont inutiles ( la scène de l’apât ), les incohérences sont nombreuses ( ou alors les vampires sont vraiment débiles ) sans parler de la fin, parfaitement ridicule.

    Encore un film au potentiel énorme gaché par l’énorme machine du cinéma américain  trop occupé à faire entrer les dollars dans la caisse .. Domage !

    Aucun commentaire

    1. Tout à fait d’accord avec la critique du film

      Pas très envie de le voir au début mais après avoir lu d’une traite les BD « 30 jours de nuit » (qui sont honnêtement excellentes pour des BD gores) j ai été pris d’impatience….et après 30 min de film c’était la grosse la déception et l’ennui. Dommage effectivement !!! et Josh Hartnett n’est vraiment pas dans son élément dans ce genre de film…

    2. Je n’ai pas bien compris le principe du film avec des zombies qui sont conscient et qui brulent au soleil… C’est pas les vampires sa plûtot? 8D

    3. très agréable surprise ce film nous tient en haleine du début à la fin, très bons effets spéciaux et il y a sam raimi comme producteur. note : 4/5

    Laisser un commentaire

    Add to Collection

    x

    You must be logged in to collect content