American Nightmare

American Nightmare (2013)

  • Titre original: The Purge
  • Note
    4/10
    Notez ce film :
    Nul !Très mauvaisMauvaisPas terribleMoyenPas malBonTrès bienExcellentChef d'Oeuvre (17 votes, moyenne 7,71 sur 10)
    Loading...
    Dans un futur proche, les Etats-Unis sont entrés dans une ère prospère, sans crime ni chômage. Et ce pour une unique raison : tous les ans, pendant une nuit entière, le gouvernement autorise quiconque à se livrer à une violence totale et légale. Cette nuit-là, la police ne répond à aucun appel, les hôpitaux ferment leurs portes. Cette nuit-là, alors que personne ne peut être puni et que le pays est à feu et à sang douze heures durant, une famille se retrouve au coeur de l'horreur alors qu'un étranger vient frapper à sa porte... Réussiront-ils à survivre à la nuit?

    Dans une Amérique rongée par une criminalité débridée et des prisons surpeuplées, le gouvernement a donné son accord pour qu’une fois par an, pendant 12 heures, toutes activités criminelles, meurtres inclus, soient légalisées. La police ne peut intervenir. Les hôpitaux suspendent leurs services. Une nuit durant, les citoyens sont à même de définir leurs propres règles et de faire leur propre loi, sans avoir à craindre de sanctions.

    Après Paranormal Activity et Sinister, la bande de producteurs maîtres de la rentabilité revient comme chaque année sur le devant de la scène en s’attaquant à un nouveau concept, cette fois le « home invasion » ! Le sujet a beau être vu et revu, le pitch de départ reste sympathique.  Bref, carton plein au USA, détrônant au passage le dernier Fast and Furious, le bébé de James DeMonaco fait le buzz. Vendu comme un thriller horrifico-épouvantable et interdit aux moins de 17 ans (blablabla) la chose avait de quoi piquer l’attention du fan de massacre cinématographique présent en ma petite personne.

    Vigilandia

    Alors que dire de The Purge (re-titré American Nightmare par chez nous) ? bah pas grand chose…. La bande annonce avait déjà laissé quelques doutes. Si les méchants masqués (petit côté Blade de Puppet Master non ?) et la gentille famille sentaient déjà le formatage , la maison bottait définitivement en touche l’idée des scènes d’hystérie collective. Dommage, car c’est un huit clos efficace mais qui n’a rien de bien dramatique. Pourtant dès le démarrage on remarque qu’il manque une chose  primordiale à ce genre de film : la tension. The Purge se veut en réalité plus un thriller qu’un film d’horreur et la sauce a du mal à prendre. On peine à s’attacher aux personnages et même si voir la charmante Lena Headey (Game Of Thrones) est chose réjouissante, l’absence d’un  » je ne sais quoi » – un peu d’originalité dans le déroulement ? des personnages un peu moins prévisibles ? – nous laisse de marbre face à leurs destins.

    Heureusement, le film propose quelques bonnes idées et malgré le petit budget, le réal trouve tout de même le moyen de montrer l’ampleur de cette nuit de violence via les caméras de surveillance. C’est tout bête, mais bien efficace. Le twist final est également intéressant malgré son manque de jusqu’au- boutisme. Un peu plus de noirceur et de nihilisme n’aurait pas desservi le propos…. Coté réalisation, DeMonaco fait son taf sans trop se fouler, c’est beau comme un poème récité sans intonations.

    20591089.jpg-rx_640_256-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

    Disons le,  ce genre de film est au cinoche ce que la video de chaton est à Youtube ! Il en existe des millions d’autre comme lui, il est calibré sur les goûts de la majorité dans le seul but d’être rentable. Le résultat  n’est pas fou, mais (admettons le) comble sans soucis le vide d’une journée monotone. Pas forcément mauvais sans être vraiment bon, American Nightmare se consomme comme un gros macdo : on l’absorbe sans déplaisir mais on l’oublie vite.

    Trailer :

    Aucun commentaire

    1. En résumé moi je me suis ennuyée…le scénar on le voit arriver à des km… bref bof quoi

    2. J’ai trouvé ça vraiment mauvais. Sans intérêt, aucun !

    3. The purge est un film assez froid comme l’etait funny games. Le scénario est intéressant mais il manque assez de profondeur pour captiver l’attention du spectateur. Reste un home invasion de bonne qualité qui se laisse voir et s’oublie assez vite, dommage car ethan hawke est assez convaincant. Note : 2,5/5

    Laisser une réponse

    Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

    *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Add to Collection

    x

    You must be logged in to collect content