Atrocious

Atrocious (2010)

1 h 32 min | Horreur, Thriller | 15 octobre 2010
Note
6/10
Notez ce film :
Nul !Très mauvaisMauvaisPas terribleMoyenPas malBonTrès bienExcellentChef d'Oeuvre (2 votes, moyenne 5,00 sur 10)
Loading...
Avril 2010. Trois jeunes disparaissent en enquêtant sur une légende urbaine. Les trois corps, défigurés, ont été retrouvés. Les images qu’ils ont tournées aussi…

En avril 2010, la police espagnole fait un rapport suite à la découverte de 37 heures d’enregistrement vidéo qui éclairent d’une lumière nouvelle une affaire de meurtre particulièrement atroce. Sur les images, on découvre une famille dans sa maison de vacances, où les jumeaux Cristian et July Quintanilla enquêtent sur une légende urbaine locale. Alors que leur investigation avance, des événements étranges se produisent jusqu’au point de non-retour…

Quel pari plus osé que celui de réaliser un found-footage de nos jours ? Surtout lorsque l’on passe derrière les franchises à succès que sont REC et Paranormal Activity. L’Espagnol Fernando Barreda Luna, qui livre son premier long-métrage, a relevé le défi et ne s’en sort pas si mal. Atrocious n’est certes pas irréprochable, loin de là, mais le final est tellement bon qu’on en oublierait presque les multiples défauts de ce documenteur légèrement apathique.

La principale qualité d’Atrocious est sa crédibilité. Le spectateur se laisse facilement porter par l’histoire de cette gentille petite famille partie se ressourcer dans sa maison de vacances. Évidemment, on se demande (toujours !) pourquoi la plupart des gens ont cette fâcheuse tendance à s’isoler dans un trou paumé et de surcroît, à la lisière d’une forêt. S’ajoute à cet environnement hostile l’inquiétante légende locale d’une mini « Dame Blanche » un brin lunatique. Si l’apparition est serviable – indiquant le bon chemin aux promeneurs qui l’ont perdu, il semble qu’elle puisse parfois se montrer franchement moins sympathique. Le réalisateur nous sert donc un postulat de départ assez ordinaire : la famille – retrouvée massacrée – aurait-elle été victime de phénomènes paranormaux ?

À part ce précieux indice, Fernando Barreda Luna mise sur la puissance du rien. Les décors sont minimalistes, le scénario tient sur une feuille de papier à cigarette et les scènes d’action se comptent sur les doigts d’une main ; mais, ce qui peut apparaître comme un gros défaut (surtout pour ce genre de films) s’avère être le point fort d’Atrocious dont l’esthétique et l’intelligence prennent sens et se révèlent dans un final digne de ce nom. Pour faire simple : on se prend une bonne et vraie claque !

Faute d’images explicites, le spectateur fait constamment appel à son propre imaginaire, il se représente, inévitablement, ses peurs les plus profondes et finit par se mettre la pression tout seul, comme un grand. Le metteur en scène joue énormément sur l’autosuggestion et prouve à quel point on peut parfois voir ce que l’on a envie de voir dès l’instant où l’on est conditionné. Le labyrinthe dans lequel les deux adolescents se perdent figure parfaitement la mauvaise route qu’empruntent les spectateurs. Une chose est sûre : la forme soutient le fond. Il est question de silence, de latence, d’un problème que l’on tait et qui est la cause du drame. Mais évitons les détails, Atrocious est de ces films sur lesquels on se doit de rester discret, au risque d’en dire trop.

Hormis ces indéniables qualités, ce film compte de nombreuses carences. On regrette d’abord sa tiédeur : Fernando Barreda Luna ne se mouille pas vraiment et ne va pas au bout de ses choix. Pourquoi installer l’action dans une forêt – tellement pleine de promesses – pour ne pas l’exploiter ? Pourquoi insinuer une légende et ne rien en faire, si ce n’est s’en servir comme alibi ? À trop chercher le réalisme et le minimalisme, le film échoue dans sa fonction première : faire peur, car à part quelques moments vaguement angoissants, Atrocious tient davantage du drame un peu dégueu que d’un movie bien flippant. En outre, le réalisateur emprunte beaucoup trop au BWP, qui fut certes une révolution en son temps, mais dont il serait justement temps de se démarquer. En outre, Atrocious souffre d’un gros problème de rythme, une lenteur qui pourrait avoir raison de la patience du spectateur. Fans de sensations fortes s’abstenir !

Ce film mérite tout de même un petit 3/5, moyenne qu’il doit à sa chute et à la facilité avec laquelle il nous manipule. Ceux qui seront séduits le visionneront, à coup sûr, une seconde fois, chose que l’on ne fait pas avec tous les found-footage.

Adèle.

10 plusieurs commentaires

  1. Pas de scène gore, ni même d’action ( sauf à la fin quoi…) J’ai surtout aimé l’ambiance lourde et pesante, on s’attend à voir le pire, on a peur et (mlaheureusement) rien et ce jusqu’à la fin. Il est vrai par la suite que je ne vois pas l’intérêt de parler de cette légende urbaine, elle n’est pas exploitée correctement … Un simple avis de fan ! 🙂

  2. Igor le balafré

    Nous ma balafre et moi-même, ne sommes pas ok avec la déconvenue sur ce film.
    Les gens disent qu’il devrait se démarquer du BTW mais c’est bien ce qu’il fait en ramenant l’histoire à une fiction réaliste et en utilisant l’alibi de la légende urbaine pour surprendre le spectateur qui justement, comme un crétin, s.attend à une histoire façon BTW genre fantastique.
    Les prétendues longueurs permettent de jouer astucieusement avec les attentes d’un spectateur qui connait déjà les « trucs » des films du genre pour faire peur. C’est ce qui fait qu’on est tout le temps en tension et qui prépare la surprise absolue du final. On ne peut plus faire de film d’horreur/suspense en 2012 comme on les faisait en 1999 donc bravo à l’audace du réalisateur.
    Les comédiens sont excellents.

  3. la référence du genre restera le projet blair witch mais ce film se défent bien avec une menace dont ne sait jamais d’où elle viendra. la fin donc nous surprendra et la terreur ne sera qu’amplifié donc bravo. reste un budget minimaliste qui ne nuit guère à l’efficacité du film, mais parfois et c’est le seul défaut du film ce sont les decort assez minimalistes qui plombent le film et c’est vraiment dommage. note : 3,5/5

  4. Tout comme « Paranormal activity » ce film est une grosse arnaque Hollywoodienne. Le titre est franchement mal choisi pour ce film qui est loin d’être atroce. Ou alors atrocement nul.

  5. Moui…
    Vraiment long. Mais long de chez.. long…….
    Si tout le film pouvais avoir le même timing que la fin, ça aurait été vraiment mieux. Histoire gâchée par la lenteur. Ce film donne un peu mal a la tête mais bon… certain moment sont vraiment super.

  6. J’ai l’impression d’avoir vu le projet blair witch 1 ; on ne voit rien. « Atrocious » mais bien sur…

  7. Coucou tout le monde !
    J’ai décidé de regarder ce film avec les pieds de plombs (en manque de bons films je m’aventure dans tout ce qui passe) je me suis dit « encore un énième film a la blair witch » j’avais donc quelques craintes. Mais a ma grande surprise ce film m’a presque comblée ! Je trouve que l’idée d’apporter une légende urbaine dès le début est une idée vraiment pas mal! Des personnages presque effacé qui en réalité ont toute leur importance, la fin a été une véritable surprise pour moi et je dois dire que ça fait du bien 🙂 Histoire complète au final qui fait du bien (malgré quelque défaut bien entendu mais ils sont déjà bien relevé dans la critique et les autres commentaire)

  8. revu ce found footage peux laisser perplexe certains spéctateurs. cadre minimaliste, un jardin labyrinthique et une maison. oû se cache le mystère. la réponse surprend mais déçoit. le projet blair witch reste toujours le meilleur found footage à l’heure actuelle. note : 2/5

  9. On voit partout sur internet des critiques sur la façon dont il est filmé et les longueurs du début mais je trouve que ça ne le rend que plus réaliste, après si on est trop sensibles aux détails et qu’on aime les films à gros budget effectivement … Mais je dirais que rien que pour sa fin qui vous laisse en état de choc, ce film vaut le détour !

  10. Je n’ai vraiment pas apprécié le film trop long
    Pas de cohérence du debut a la fin
    Bref jai perdu 1h10 et 3secondes pour un film qui n’en vaut pas la peine

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Add to Collection

x

You must be logged in to collect content