Halloween 2 (1981)

Halloween 2 - Le cauchemar n'est pas fini (1981)

  • Titre original: Halloween II
  • 1 h 32 min | Horreur, Thriller | 30 octobre 1981
    Note
    6/10
    Notez ce film :
    Nul !Très mauvaisMauvaisPas terribleMoyenPas malBonTrès bienExcellentChef d'Oeuvre (1 votes, moyenne 8,00 sur 10)
    Loading...
    Michael Myers, échappé de l'hôpital psychiatrique, sème de nouveau la terreur dans la petite ville d'Haddonfield. Les habitants fêtent Halloween, la nuit des sorcières et la police a bien du mal à démasquer le meutrier.

    À sa sortie en 1978, Halloween devint instantanément un classique. Le succès commercial et la fin ouverte du film appelait à une suite qui sortira 3 ans plus tard. Si il en refuse la réalisation, John Carpenter s’investit en revanche en tant que producteur, compositeur et scénariste. Halloween 2 commence là où le premier se termine, Laurie Strode est emmenée à l’hôpital.

    Image du film "Halloween 2 - Le cauchemar n'est pas fini"

    © 1981 Universal Pictures − Tous droits réservés.

    Laurie est toujours traquée par Michael Meyers, qui est lui-même recherché par le docteur Loomis. Le récit va se scinder en deux partie : d’un coté la partie dans l’hôpital, étrangement vide où Michael va décimer le peu de personnel présent, et de l’autre on retrouve le docteur Loomis qui traque son patient dans une ville en proie à la panique suite à la découverte des cadavres de Meyers. Le réalisateur débutant, Rick Rosental veut coller à l’esprit du premier film, si bien que des éléments de mise en scène sont repris, notamment l’ouverture du film en vue subjective et les apparitions de « The Shape », dès lors la réalisation, bien que réussie, demeure impersonnelle dans le sens où Rosental n’y apporte rien, et reste inférieure à son modèle.

    Image du film "Halloween 2 - Le cauchemar n'est pas fini"

    © 1981 Universal Pictures − Tous droits réservés.

    Cependant quelques scènes fonctionnent bien et le rythme tient sur la longueur en raison de meurtres plus nombreux et graphiques, le bodycount étant multiplié par trois, une idée de Carpenter qui voulait plus de sang et de nudité pour tenir face à la concurrence féroce des slashers de l’époque (en 1981 sortait également entre autre Vendredi 13 2, Carnage et Meurtres à la Saint Valentin). L’élément le plus important de Halloween 2 est sans conteste son scénario, il apporte un détail de taille qui va sceller le destin scénaristique de la saga originelle, car c’est dans cet opus qu’est
    révélé le lien fraternel entre Laurie et Michael. Un rebondissement qui ne fait pas l’unanimité, car en donnant un mobile aux meurtres de Michael, on perd l’image du mal à l’état pur qui tue sans raison apparente qu’il représentait dans le premier film.

    Image du film "Halloween 2 - Le cauchemar n'est pas fini"

    © 1981 Universal Pictures − Tous droits réservés.

    Au niveau du casting , tout les acteurs de Halloween sont de retour , Donald Pleasence et Jamie Lee Curtis en tête. Il est cependant dommage que le rôle de cette dernière n’est pas été plus développé, car en plus d’un temps de présence à l’écran très réduit ( une vingtaine de minutes), c’est sur un lit d’hôpital que la plupart de ses scènes ont lieu. Si l’on peut regretter son manque d’inspiration au niveau de la mise en scène et son scénario qui tente un twist malvenu, Halloween 2 demeure un film tout à fait acceptable et une suite réussie, qui prolonge le film original d’une bonne manière en situant son récit tout de suite après ses événements ainsi qu’une réelle conclusion pour l’arc Michael Meyers, la saga partant sur une nouvelle base pour le troisième épisode.

    Add to Collection

    x

    You must be logged in to collect content