[Critique] I Want to Die

I Want to Die (2010)

  • Titre original: The Unforgiving
  • 1 h 13 min | Horreur, Thriller | 20 août 2010
    Note
    2/10
    Notez ce film :
    Nul !Très mauvaisMauvaisPas terribleMoyenPas malBonTrès bienExcellentChef d'Oeuvre (Soyez le premier à noter ce film !)
    Loading...
    Un psychopathe masqué sévit dans un coin perdu d'Afrique du Sud. Les autorités tentent d'interroger les uniques survivants, Rex et Alice, qui ont subi des heures durant les pires tortures. Des questions subsistent : pourquoi eux ? que s'est-il réellement passé ? Pourquoi leurs versions respectives divergent ? Qui se cache derrière cette bestialité sans nom ? Parfois le pire n'est pas de mourir, mais de survivre...
    SynopsisUn psychopathe masqué sévit dans un coin perdu d’Afrique du sud. Les autorités tentent d’interroger les uniques survivants qui ont subi les pires tortures. Pourquoi eux ? Que s’est-il réellement passé ? Pourquoi leurs versions respectives divergent ? Qui se cache derrière cette bestialité sans nom ? Parfois le pire n’est pas de mourir, mais de survivre…
     
    I Want to Die ( anciennement The Unforgiving ) a été présenté en 2011 au 18ème Festival du film fantastique de Gérardmer, en compétition dans la sélection « Inédits Vidéo ». On pensait peut être trop naïvement que la grande vague des torture-porn initiée par Saw puis Hostel avait accouché depuis quelques années de suffisamment de mauvais films pour se décider à lâcher l’affaire.  Mais il n’en est rien car avec I want to Die, on croit dès le début renouer avec le 1er Saw en retrouvant cette scène famillière : un jeune homme vient de se faire kidnapper et on le retrouve enchainé à une pierre, mais pas dans une salle de bains, ici dans une maison déserte et abandonnée.
     
    Les ingrédients du récit restent également les mêmes : on ignore tout du tueur, de ses motivations, et pourquoi il a choisi cette personne plutôt qu’une autre. Ces scènes sont intercalées avec les interrogatoires menés par un policier sur les deux survivants de la tuerie sanguinaire, ce qui crée un rythme au début du métrage assez plaisant. Cette histoire qui est racontée au travers des récits de cet homme et de cette femme qui ont vécu le pire est pourtant très peu originale.
     
    Et pour tenter de sortir des sentiers battus du Survival, Alastair Orr change de ton pour virer dans le Rape and Revenge  ce qui n’est pas beaucoup plus convaincant au final. Car le scénario se complique alors dans des revirements parfois incompréhensibles avec une série de Twists pas du tout surprenants ( un comble ). Le gore est malgré tout au rendez-vous avec des maquillages qui ne font pas illusion longtemps à cause de la réalisation outrancière qui use et abuse des gros plans.
    L’Afrique du Sud ne nous offre donc pas grand chose de neuf, The Unforgiving est en réalité un film déja vu et pas très bien foutu qui a quelques années de retard.
     
    Caractéristiques Techniques du Dvd
    Image : DVD 9 – Format 1.77 – Ecran 16/9 compatible 4/3 – Couleur
    Durée : 1h13
    Bonus : Film-annonce – Galerie Photos
    Son : Français DD 5.1, Anglais DD 2.0
    Sous-titres : Français

    Aucun commentaire

    1. j »ai vu ce film hier soir, et il m’a beaucoup plu, il est psychologique quand même, on ne comprend qu’à la fin (pour ma part).
      Je voudrais la musique du générique de fin, qui est magnifique, je n’arrive pas à la trouvé.
      si vous l’avez, je suis preneur.
      merci.

    2. Nul mais vraiment….
      Comme d’habitude on nous promet du grand spectacle violent, insoutenable,

      Des affiches gores, une bande annonce qui fait peur mais en vrai?

      On a envie de vomir mais pas grâce à la violence, mais plutôt à cause des 50 zoom par seconde qu’ on nous offre pour essayer de nous retourner l’estomac.

      Retournement de situation téléphoné, aucun suspens, bande son bof voir mauvaise pour un film qui veut surfer sur la vague « SAW »

      Vraiment très léger, heureusement que sa ne dure pas longtemps même si on regarde sa montre en permanence

      En fête après avoir vu le film on est comme le titre, on veut mourir

    3. Comment faire un Saw-like sans pour autant en faire une copie conforme ?

      En reprenant les mêmes ingrédients, un tueur qui reste inconnu tout comme ses motivations, un décor glauque, quelques scènes trash et surtout, un twist final.

      Sauf que cette bouse cosmique, au titre prometteur, est une blague . La toute première scène, sensée nous mettre dans l’ambiance, n’est qu’en fait une pâle copie de l’intro de Saw 1er du nom. Le scénario qui se perd entre des entres scènes de tortures et des scènes d’interrogatoires avec un jeu d’acteurs foireux. Et surtout, pour finir, le truc qui est sensé donner un sens au film : le twist final ! Sauf que là il n’y en a pas 1, ni 2, ni 3 (…) qui s’enchaînement maladroitement et, admettons-le, sont super prévisibles pour des « twists finaux », un comble !

      Bref, en temps normal j’aurais dit « film à éviter » mais vu que ce truc dure à peine 1h15 générique de fin compris, j’me dis que c’est pas forcément une perte de temps pour se donner un avis.

    4. J’ai vu ce film et j’ai été flatté !! Un super film j’ai bien aimé l’allusion à saw 🙂 un bon montage et le fait de comprendre le tout à la fin m’a plu d’autant plus un très bon film que je vous recommande à voir !

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Add to Collection

    x

    You must be logged in to collect content