[Critique] Je suis une légende

Je suis une légende (2007)

  • Titre original: I Am Legend
  • Note
    4/10
    Notez ce film :
    Nul !Très mauvaisMauvaisPas terribleMoyenPas malBonTrès bienExcellentChef d'Oeuvre (16 votes, moyenne 8,69 sur 10)
    Loading...
    Robert Neville était un savant de haut niveau et de réputation mondiale, mais il en aurait fallu plus pour stopper les ravages de cet incurable et terrifiant virus d'origine humaine. Mystérieusement immunisé contre le mal, Neville est aujourd'hui le dernier homme à hanter les ruines de New York. Peut-être le dernier homme sur Terre... Depuis trois ans, il diffuse chaque jour des messages radio dans le fol espoir de trouver d'autres survivants. Nul n'a encore répondu. Mais Neville n'est pas seul. Des mutants, victimes de cette peste moderne - on les appelle les "Infectés" - rôdent dans les ténèbres, observant ses moindres gestes, guettent sa première erreur. Devenu l'ultime espoir de l'humanité, Neville se consacre tout entier à sa mission : venir à bout du virus, en annuler les terribles effets en se servant de son propre sang. Ses innombrables ennemis lui en laisseront-ils le temps ? Le compte à rebours touche à sa fin...

    18866172


    Je suis une Légende (titre original I am Legend) est un roman de science fiction de l’auteur américain Richard Matherson paru en 1954, adapté au cinéma en 1971 dans Le survivant, en 1964 et en 2007 sous le titre initial. Ce livre a inspiré nombre de films et de réalisateur dont le fameux Roméro pour la série des morts vivants, et on se doit aussi de penser à 28 jours plus tard.

    Will Smith porte à tout seul ce film sur ses épaules étant donné qu’il en est ( presque ) le seul personnage. Il s’en sort moyennement je dois l’avouer , il n’a pas assez de charisme pour vraiment se détacher de cette ambiance pesante ; par contre le chien, lui s’en sort bien 🙂 ! D’ailleurs, suis-je la seule tordue à avoir vu leur  » relation » comme certes sympa et mignonne, un peu déviante sur les bords ? On se demande quel rapport à Bob Marley avec le film ; on se demande l’utilité du récit de la scène de Shrek ..
    Les flashbacks sont décidémment incontournables ( ben oui il faut bien expliquer au téléspectateur neuneu ce qui est arrivé ), sont un peu trop bourrés de bons sentiments : on n’échappe pas aux déferlantes hollywoodiennes : déferlantes émotionnelles classiques ; amour familial d’abord, conscience patriotique ensuite.

    Malgré tout, l’ambiance de vide est bien rendue, New-york est magnifique, même vidée de tous ces habitants. On est admiratif devant cette ville qui n’a pas évolué, où tout est resté figé depuis trois ans. Très peu d’action dans ce film, les confrontations aux infectées sont toujours les mêmes. D’ailleurs, parlons en des infectés : si la première scène où ils apparaissent n’est pas si mal ( rapelle un peu Silent hill ), le reste est risible : ils ne font pas peur une seconde. Et puis, ils n’ont pas du tout le gueule de vampires !  En fait, le plupart du film est attendue ; on sait que son chien va mourir, on sait qu’il va se sacrifier à la fin comme un super héros américain.

    En bref, Je suis une légende est un film pop-corn qui ne fait pas peur, qui traite plutôt de la solitude d’un homme parmi les monstres ; il n’apporte pas grand chose, mais que voulez-vous ; l’apocalypse est à la mode ! Prochain film ciné : Phénomènes de M Night Shamalan

    Aucun commentaire

    1. Absolument pas d’accord avec le commentaire dit précédement.
      OK c’est vrai qu’il y a toujours les truc à la con américain « patriote et bon sentiment » bien que moins reprentés ici que dans les autres films américains.
      Will Smith joue très bien, cotés angoisse il y a un passage qui est assez terrifiant lorsque will smith se voit contraint d’entrer dans le batiment pour aller récuperer son chien.
      Par contre j’ai pas aimer la fin où il rencontre d’autres humains.

    2. Le passage de Shrek dans le film ne t’as pas parlé ?
      Bah si je te dis que ce passage dans le film est le parrallèle entre la relation de l’âne envers Shrek et celle de Neville avec les deux survivants qu’il trouve, ca te parlera sûrement.
      Maintenant regarde cette scène avec ce point de vue, et ça sera on ne peut plus clair.

    3. Il est génial, en plus j’ai déja rencontré Will Smith. Et j’ai même une photo avec lui ! 😀

    4. Un livre absolument génial mais un film on ne peut plus inutile. J’ai pourtant vue le film avant de lire le livre mais je crois que finalement pour ce dernier, c’est pire. On sort de notre lecture conquis par l’atmosphère, la manière dont le récit est amené et cela cristallise encore plus le fait que le film, hormis le fan service Will Smith, n’apporte finalement rien au récit, il le dénature même pour le rendre infiniment moins bon. Après ce n’est que mon humble avis, libre à chacun d’aimer le film même si je conseil quand même très fortement de lire l’ouvrage de Richard Matherson pour se rendre compte du fossé séparant les deux. N’ayez crainte de devoir lire la même histoire que celle du film et de vous ennuyer car les deux récits n’ont strictement rien à voir.

    5. J adore ce film j ai même pleurer a la fin et aussi des qu il tue le chien et je suis dégoûter qu il rencontre d autre humain ça gâche tout mais Will SMITH joue très bien

    6. C’est marrant de dire d’un film qu »‘il ne fait pas peur » … genre « même pas mal » !
      bah … perso, aucun film ne me fait plus peur depuis que j’ai vu Alien quand j’étais petite 😉
      Mais je suis d’accord sur un point : c’est beau une mégapole vidée de son humanité, rien que ça wahouu, un luxe visuel très tripant.
      J’aime Romero donc j’aime le genre huis clos, conserves entassées et mode survie bien huilé.
      Rien n’est plus contemporain que la peur de manquer de quelque chose dans notre société de consommation, et là d’un coup, le mec ne manque de rien visiblement …mais de personne oui ! Il lui manque l’essentiel, au point de parler à son chien, de connaitre les répliques de Shrek par coeur et de draguer des mannequins en plastique…
      La fin, elle est … heu … elle finalise la solitude de ce pauvre Smith qui meurt pour le reste de l’humanité mais sans elle. La bonne grosse morale patrio-merdique en vogue.
      Moi je vote pour le chien ! 😛

    7. Stephane Hubert

      Hum, j’ai bien aimé le film, il y a des passages angoissants et d’autres qui font vraiment « peur ». Mais bon, tout le monde peut avoir son avis, non?

    8. En laissant les invétéré lecteurs des livres qui passent leur temps à critiquer tous les films tirés d’un écrit publique, « Je suis une légende » est avant tout une excellente mise en scène et ce film est très ben fait… Tout film d’horreur n’a pas besoin de moralité et si ce film reste très « américain » au niveau mise en scène, héros et on en passe, c’est une très bon film bien foutu, avec d’excellentes scènes, de bons effets et une ambiance parfaite…

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Add to Collection

    x

    You must be logged in to collect content