[Critique] Mega Piranha

Mega Piranha (2010)

Note
4/10
Notez ce film :
Nul !Très mauvaisMauvaisPas terribleMoyenPas malBonTrès bienExcellentChef d'Oeuvre (1 votes, moyenne 7,00 sur 10)
Loading...
Le secrétaire d’État des USA demande à Jason Fitch, qui fait partie de l’unité des Navy SEALS, d’enquêter sur la mort suspecte d’un ambassadeur américain. Il se rend au Venezuela pour coopérer avec le lieutenant Audante et le colonel Diaz de la Force armée nationale. Là, il va rencontrer Sarah Monroe, chercheuse spécialisée en génétique. Elle, et le biologiste Eli Gordon, ont découvert des preuves étranges, qui après une analyse dans leur laboratoire révèlent un terrifiante nouvelle. Des poissons carnassiers génétiquement modifiés sont à l’origine de bien des dégâts, et cette espèce profite d’une croissance exponentielle, qui lui permet de doubler de taille toutes les 36 heures !

Mega-Piranha-Poster-HD

Surfant sur la sortie d’Aja cette production Sy-Fy destinée au marché de la télé ne joue pas avec la dentelle, avec son pitch de créatures génétiquement modifiée qui arrivent tout droit en Floride (donc sur le sol américain avant ils s’en foutaient en gros) après avoir migré d’Amérique du sud. En effet totalement décomplexé, le réalisateur se fout du langage cinématographique, il veut juste satisfaire son public. Du divertissement et peu importe les moyens… Du coup les hélicoptères sont faits en images de synthèse et tirent à tout bout de champ des missiles sur ces pauvres bébêtes. Les plans sont constamment accélérés par un procédé douteux et ralentis en fin de mouvement histoire de donner du dynamisme. Mais au final on finit par avoir un mal de crane malgré cette dose suffisante d’humour. Le comble restant ce plan où le groupe composé de scientifiques, militaires et dirigeants est en cercle et la caméra tourne constamment pour qu’ils puissent intervenir. Particulièrement gerbant à la longue.

mega-piranha-006

Mais qu’importe la pilule passe toujours grâce au fourre-tout qu’il génère.  Les acteurs sur-jouent tous y compris notre héros de formation Karatéka, forcément ça aide fasse aux piranhas géants. Super scène d’ailleurs où bloqué au sol il dézingue tous ces assaillants en bougeant ses pieds comme s’il faisait un exercice de pédalo.

Ensuite les répliques sont gratinées du genre : « Ce n’était pas une explosion, ni des terroristes mais c’était des Piranhas géants » tirade qui intervient à propos de la scène d’intro où le gouvernement ne sait pas comment le bateau du ministre des affaires étrangères a pu succomber.  Franchement cette production n’a rien à voir encore une fois avec le film de notre Aja national mais il en devient plaisant par son côté nanar assumé (volontairement ? ). A voir en tout cas entre pote au cours d’une soirée bien débile composée d’autres films du même genre. Un conseil restez fidèle à Asylum.

7c98dbb11e15efc1f4 Preuve d’humour le piranha s’embroche tous seul en sautant de l’eau…

Aucun commentaire

  1. Marrant je l’ai regardé lundi celui-là !

    « Le comble restant ce plan où le groupe composé de scientifiques, militaires et dirigeants est en cercle et la caméra tourne constamment pour qu’ils puissent intervenir. Particulièrement gerbant à la longue. »
    Je te remercie de parler de ce plan qui a failli me faire rendre mes bières !

    Le film manque quand même copieusement de rythme et il n’y a pas de fin, je veux dire, on tue un piranha géant sur 10.000.000 et paf on fait la bringue et on envoi le générique !
    Asylum, mon amour !
    (non, en vrai on se fait un peu chier quand même)

  2. Excelent , j’avais l’impression de regarder une vieille cinématique de jeux vidéos de playstation 2, vive le temps où l’ordinateur n’existait pas et où ils se donnaient la peine de bosser dur sur les monstres, franchement je trouve que sa gâche tout .
    Enfin tout est résumé ci-dessus

  3. Je l’ai depuis peu. Déjà vu pas mal d’extraits, et on est là dans du pur Asylum. C’est beau le cinéma…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Add to Collection

x

You must be logged in to collect content