[Critique] The Silent House

The Silent House (2010)

  • Titre original: La casa muda
  • Note
    2/10
    Notez ce film :
    Nul !Très mauvaisMauvaisPas terribleMoyenPas malBonTrès bienExcellentChef d'Oeuvre (3 votes, moyenne 7,33 sur 10)
    Loading...
    Laura et son père Wilson s'installent dans une maison à la campagne pour la retaper sur demande de son propriétaire qui souhaiterait la mettre en vente au plus vite. Ils passeront donc la nuit sur place avant de commencer les travaux le lendemain matin. Tout semble se passer pour le mieux avant que Laura n'entende un bruit provenant de l'extérieur mais devenant de plus en plus fort au premier étage de la maison. Wilson s'aventure donc en haut pour voir ce qu'il en est tandis que Laura l'attend seule au rez-de-chaussée...

    Laura et son père Wilson s’installent dans une maison à la campagne pour la retaper sur demande de son propriétaire qui souhaiterait la mettre en vente au plus vite. Ils passeront donc la nuit sur place avant de commencer les travaux le lendemain matin. Tout semble se passer pour le mieux avant que Laura n’entende un bruit provenant de l’extérieur mais devenant de plus en plus fort au premier étage de la maison. Wilson s’aventure donc en haut pour voir ce qu’il en est tandis que Laura l’attend seule au rez-de-chaussée..

    A l’époque où les films concepts ( Paranormal Activity, Buried .. )  fleurissent comme des petits pains, il est dans l’air du temps de miser tout son métrage sur ce seul et unique aspect marketing assez vendeur on doit bien le reconnaitre. Et preuve que cela fonctionne, puisqu’il suffit d’un argument de ce genre pour qu’un film qui, en temps normal serait sorti directement en Dvd, bénéficie d’une sortie dans les salles obscures si bien que les distributeurs se bousculeraient presque pour travailler sur le film. Le problème , c’est qu’il ne faut pas TOUT miser sur le simple concept mais tenter d’aller au delà en n’oubliant pas de faire un film avant tout, ce que Buried ou encore Blair Witch avaient réussi.

    On a entendu parler de la Casa Muda depuis quelques mois comme « le film tourné en un plan séquence » et avouons que ça titillait notre curiosité. Mais dès les premiers échos, on s’est vite rendu compte que la qualité n’était pas au rendez-vous. Outre le simple fait que l’argument soit mensonger, « la peur en temps réel » tant vantée par les affiches n’est jamais présente et on ressort de la salle avec l’impression d’avoir perdu son temps.

    C’est pourtant dommage car certaines scènes ( si on peut les appeler comme ça puisqu’il n’y a pas de coupe à proprement parler ) sont judicieusement mises en scène surtout dans le premier quart d’heure où la tentative de construire un univers ne réussit pas toujours. Dans les instants de suspense des premières minutes, la tension commence à se faire sentir grâce à une gestion du cadre géométrique. Mais une photographie ratée, des lumières médiocres et des incohérences nous font décrocher de suite et ce jusqu’à la fin. Les prises de décisions stupides de la part des héros donnent même envie de sourire devant si peu de réalisme, un comble pour un énième film qui se veut « inspiré de faits réels ».

    Passons sur les longueurs inutiles de certaines scènes ainsi que sur le Twist prévisible et ridicule qui a au moins le mérite de nous libérer de cet enfer filmique. The Silent House est le contraire de ce qu’il faut faire pour réussir son film : tout miser sur le Buzz et oublier en route d’écrire un scénario digne de ce nom.

    Par Alexa

    __________________________________________________________________________________________________________

    Malgré sa sélection à la Quinzaine des réalisateurs de Cannes en 2010 et le fait qu’il soit estampillé « inspiré de faits réels », le film uruguayen La Casa Muda est une nouvelle fois un film concept décevant. Tourné entièrement avec un Canon 5D et avec peu de sources de lumière (pour faire plus véridique, lampe torche et bougies) , le métrage a fait parler de lui largement avant sa sortie.

    L’intrigue est basée sur une histoire vraie qui s’est passée à la fin des années 1940 dans un petit village d’Uruguay. Filmée en un seul plan-séquence de 78 minutes, La Casa Muda se concentre sur le personnage de Laura, jeune fille sans défense qui essaie de quitter une maison où se cache un obscur secret. Elle et son père s’y sont installés pour la rénover avant sa mise en vente. Ils y passent la nuit et décident de commencer les travaux le lendemain matin. Tout se passe bien jusqu’à ce que Laura entende un bruit venant de l’extérieur qui devient de plus en plus fort au dernier étage de la maison. Wilson monte voir ce qui se passe. Laura reste en bas et attend que son père redescende.

    Avec son soit disant plan séquence (masqué par des noirs, c’est obligé), le film se veut original ; mais Hitchcock avait déjà fait ce genre de choses sur La Corde par exemple en masquant ses coupes par des recours ingénieux. Ici, l’idée est vaguement reprise avec des  360° autour de la victime, des cadrages sur les miroirs, les polaroids (idée intéressante mais complètement foireuse ici car pas effrayante). Ainsi très vite le métrage prend l’allure d’un gros pétard mouillé :  avec par exemple des jumps scares prévisibles, une musique tonitruante pour souligner les apparitions ou créer le suspense, des acteur plus que mauvais..

    Comme c’est parfois le cas pour les films-concepts, le métrage ne fonctionne pas sur les spectateurs « non initiés » au genre et ressemble en réalité à Paranormal Activity. Et ce n’est pas une fin au twist plus que lourd qui va arranger les choses notamment à cause d’ un changement radical et inexplicable de point de vue. Malgré la prouesse technique du film, on s’ennuie dès l’ouverture de celui-ci étant donné que tout est prévisible et que l’histoire devient même confuse.

    Par Colin

    Sortie en DVd et Bluray chez TF1 Vidéo

    Aucun commentaire

    1. bonjour à toutes et à tous. bon ayant vu ce film hier je dirais bof bof et bof. le début paraissait pas si mal et puis je me suis demandé pourquoi des gens iraient se coucher alors qu’il fait encore jour et pourquoi vouloir rester avec une bougie en guise de lumiere alors qu’on pourrait retirer quelques planches au fenetre ! faut aussi parler du dialogue qui prete à sourire….. une fin bizarre et peut etre mal comprise. bref un film de pietre qualité ! quand aurais je l’honneur de porter une critique positive sur un bon film ? bonne soirée, nathalie

    2. Bonjour à tous. Pour donner mon avis je dirais que je n’ai pas du tout aimé ce film ! Je l’ai trouvé ennuyeux à « mourir » ! De plus, les bandes annonces avait l’air bien, mais je n’ai rien compris au film !

    3. Bonjour,

      Je laisse ce message afin d’exprimer mon désaccord sur la critique qui est faite de ce film.
      La note de 1/5 me semble injustement sévère, de même que beaucoup de critiques, lesquelles se préoccupant presque exclusivement de la façon dont il a été tourné balancent un peu trop facilement du « si peu de réalisme », prévisible », « ridicule », et « des acteurs plus que mauvais ». C’est un peu fort et pas vraiment justifié.
      La fin m’a également décontenancé, cependant ce film m’a épargné un nombre incroyable de stéréotypes à la mode dont le principal est la bêtise profonde de personnages se plaçant en file indienne afin de se faire déchiqueter à grand renfort de giclées de sang.

    4. Bonjour,

      J’ai ADORE ce film tourné en un plan séquence !!!
      J’adore les films concepts, expérimentaux, avant-gardistes, novateurs.
      Pour La Casa Muda, le but est juste de foutre la trouille et en cela il est juste et réussi.
      Maintenant, tout le monde ou presque s’obstine à le critiquer grave, à le descendre, à le noter 1 ou 0, eh bien je profite de cet avis perso pour remonter la note à 4/5, tiens !
      Faut-il rappeler que ce genre de film est comme le dit la critique de Colin  » le métrage ne fonctionne pas sur les spectateurs « non initiés » » alors je me dis que s’il fonctionne chez moi je suis un initié et les autres non ?
      Aussi, que ce soit pour Silent House, Paranormal activity, Le projet Blair Witch, REC. et il y en a tellement d’autres, il faut le voir dans les conditions maximales et optimisées à savoir de préférence seul, dans le noir et pour ma part un bon casque stéréo ou mieux ???
      Autrement, si cela plaît pas, il faut alors se tourner vers des comédies légères et ne pas critiquer pour dire que l’on s’ennuie et que la fin est si et là.
      Vive le cinéma d’horreur, tous les films d’horreur !!!!!!

    5. film très ennuyeux avec des situations grotesques et interminables. heureusement que le cinéma d’épouvante ibérique possède de nombreux réalisateurs nettement plus intéressant. note : 0,5/5

    6. d’accord avec besson

    7. moi qui suis une novice, je trouve que ce film fait tres peur car si je devais vivre cela en direct, et bien je rigole d avance de voir tous ceux qui ont mi des sales notes comment ils reagiraient, facile derriere un ecran!! non ce film pour ceux qui savent rester dans le reel est terrifiant, je pense qu a trop en regarder vous etes blases et que plus rien ne vous touche, inquietant meme peut etre??!! fo etre moins accros a l horreur et vous restererez humainement vulnerable, ce film est tres bien trop bien meme, j en regarderais plus, y a assez d horreur et de vrais psychopates dans le monde…bouhhhhhhhhhhhhh

    8. Merci Christ, enfin une critique qui rejoint la mienne et quelqu’un qui a apprécié le film.
      Chris, si tu as l’occasion de voir le remake US, il est aussi très bien avec la sublime Elisabeth Olsen.
      Je suis d’accord avec ton analyse mais vois-tu, je regarde de films d’horreur depuis 30 ans, c’est vraiment un de mes genres préférés, pour autant je ne suis pas lassé ou blasé du tout, j’en redemande encore et encore, je suis tout à fait normal et équilibré, çà n’empêche pas.
      Vive les films d’horreur !!! Je me répète mais bon, mieux vaut 2 fois que jamais …

    9. dis christ,
      et que dirai tu si tu voyais walking dead, les séries qui font fureur aux états unis. cela frôle le réalisme

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Add to Collection

    x

    You must be logged in to collect content