Piranha 3D

Piranha 3D (2010)

1 h 28 min | Horreur | 20 août 2010
Note
8/10
Notez ce film :
Nul !Très mauvaisMauvaisPas terribleMoyenPas malBonTrès bienExcellentChef d'Oeuvre (3 votes, moyenne 7,67 sur 10)
Loading...
Alors que la ville de Lake Victoria s'apprête à recevoir des milliers d'étudiants pour le week-end de Pâques, un tremblement de terre secoue la ville et ouvre, sous le lac, une faille d'où des milliers de piranhas s'échappent. Inconscients du danger qui les guette, tous les étudiants font la fête sur le lac tandis que Julie, la shérif, découvre un premier corps dévoré... La journée va être d'autant plus longue pour elle que Jake, son fils, a délaissé la garde de ses jeunes frères et soeurs pour servir de guide à bord du bâteau des sexy Wild Wild Girls !

Arrêtons le suspens tout de suite : ce « remake » qui n’en est pas vraiment un selon le réalisateur, est tout ce que l’on peut en attendre. Vous me direz, qu’est-ce qu’on attend de ce film ? Un pur moment de détente sans prise de tête, de fun, de baignades sanglantes et tout cela avec un 2nd degrés purement jouissif. Et bien, Piranha 3D, c’est tout à fait ça !  En effet, le nouveau film d’Alexandre Aja est une série B purement assumée qui joue parfaitement son rôle de divertissement. On l’attendait au tournant ne savant pas si il serait capable de nous faire rire aux vues de ces premiers métrages plutôt sérieux, on peut dire que le petit frenchie remplit entièrement son contrat avec brio et intelligence.

piranha-3d-de-alexandre-aja-7265076traoh

Les clichés du genre sont là et tout le film en est balisé, et c’est tant mieux car l’esprit parodique est plus que présent : les personnages ( et le héros en premier lieu ) pour la plupart ne sont volontairement pas creusés et suffisamment tête à claques pour qu’on aie envie qu’ils y passent le plus vite possible. Les mecs sont débiles et obsédés, réfléchissent avec leur b*** et ne dépassent pas les 12 ans d’âge mental ( à part le héros biensûr, le puceau timide de service ). Les filles sont bonasses, siliconées, chaudes et tout aussi connes que les mecs. Mais après tout, on s’en fout.  Autant vous dire que si vous êtes friands de blondes aux formes avantageuses qui se déhanchent sur de la techno à moitié nues dans le meilleur des cas ( si vous êtres un mec quoi ) le film vaudra le coup rien que pour ça. Le scénario est anecdotique comme dans tous les films de monstres en général ( une manipulation nucléaire ou un tremblement de terre, peut importe finalement ), ici on a droit à une faille terrestre qui s’ouvre à la suite d’un séisme et qui libère des Piranha préhistoriques enfermés la depuis des siècles.

Image du film "Piranha 3D"

© 2010 The Weinstein Company − Tous droits réservés.

Aja nous avait alléché avec tout plein d’images ( que je vous avait relayées d’ailleurs ) bien sanglantes promettant des mises à mort par nos amis les poissons mangeurs d’hommes, avec des membres déchiquetés et des litres de sang déversés. Il faut bien avouer que la dernière demie-heure du film accélère le rythme général avec une attaque finale des plus réussies. On en prend plein les yeux ( surtout en 3D ), de la viande en veux-tu en voilà, des bras, des jambes, une vraie boucherie aquatique ! Il paraitrait même que les studios ont du freiner Aja alors qu’il voulait aller encore plus loin dans le gore !

Image du film "Piranha 3D 2"

© 2012 Dimension Films − Tous droits réservés.

S’il est une pastiche et un film gore, Piranha rend aussi hommage aux années 80 avec des guests tous plus surprenant les uns que les autres. A partir même de la scène d’ouverture, on retrouve Richard Dreyfuss dans son rôle des Dents de la Mer ( le bonnet de marin et la chanson qu’il fredonne ! ), Elisabeth Shue, et même Christopher Lloyd qui se paye le luxe de retrouver sa voir du Doc (Retour vers le Futur ) dans une version française, ma foi, honorable.

En bref, le Sea, sex and blood que l’on peut voir sur les magnifiques affiches résume parfaitement le film. En sortant de la salle, vous aurez la patate pour la journée et rien que pour ça, ça vaut le détour ! chapeau Monsieur Aja !

Aucun commentaire

  1. film super sympa 😉 mais j’aurais aimé que aja se lache plus sur l’horreur et moins sur les nichons ^^

  2. Je suis un grand fan des films d’horreur des 70’s/80’s et en voyant ce remake de piranha, je n’ai vraiment pas été déçu.

    Mis à part qu’il ai été mis à la sauce 2010 avec beaucoup de poitrines voluptueuses et une bande son assez pauvre en émotion, les scènes gores sont présentes et presque choquantes (du pur aja en tout cas).

    C’est un film que je recommande donc pour les amateurs du genre, mais aussi aux autres car certaines scènes, avec un humour discret mais efficace, valent le détour.

  3. Premier film que je vais voir demain à mon retour de vacances car ta critique comme beaucoup d’autres est emballante !

  4. Bien d’accord avec cette critique. Piranha 3D est un pur moment de divertissement : gore, sexy, fun, bourré de clins d’oeil ! Un film déjà culte pour un cinéaste qui ne devrait pas tarder à le devenir.

  5. oui ok les nanas sont très belles et n’ont rien dans le cigare donc tout le monde doit y passer alors aja déploit les gros moyens. on se marre c’est fun mais je regrette le premier pirahnas de joe dante qui avec un petit budget arrivait à distiller un mystère dans la première demi heure que l’on ne retrouve pas dans le remake et c’est bien dommage. note : 3,5/5

  6. … Globalement je n’ai pas vraiment apprécié. Je trouve l’histoire sans dessus-dessous. Des moments vraiment bien, c’est vrai, mais ça n’a pas beaucoup… de sens. Ce qui est bien, c’est qu’on s’ennuie rarement dans ce film!!

  7. Plus de sexe qu’autre choses décevant ! :/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Add to Collection

x

You must be logged in to collect content